Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Experts chinois : Les Etats-Unis doivent dissiper leurs propres équivoques autour de la question des droits de l'homme sur leur territoire
      2017-03-13 21:32:56  cri

    Le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois) a publié récemment un rapport intitulé "L'Etat des droits de l'homme aux Etats-Unis en 2016", en réponse aux "Rapports sur les pratiques des pays en matière de droits de l'homme en 2016" publiés le 3 mars par le Département d'Etat américain.

    Lors des interviews accordées à Radio Chine Internationale le 13 mars, par les experts chinois sur le sujet, il a été stipulé par ces derniers, que les Etats-Unis, qui se posent en tant que défenseur des droits de l'homme, doivent dissiper leurs propres équivoques relatives à ce domaine dans leur pays.

    Le Département d'Etat américain a publié le 3 mars un rapport annuel sur les droits de l'homme dans le monde, dans lequel la Chine et d'autres pays ont été pointés du doigt. Selon Zhu Yuanqing, chercheur de l'institut des droits de l'homme auprès de l'Université du Droit et des Sciences politiques du Sud-ouest de la Chine, les Etats-Unis accusent les autres pays sans aucune raison valable, ils ont pris la question des droits de l'homme comme un outil servant dans la lutte politique internationale, cette action est défavorable au développement des dialogues sur les droits de l'homme au sein de la communauté internationale.

    Zhu Yuanqing a poursuivi sur la question en analysant que le rapport des Etats-Unis critique les autres pays selon leurs propres critères. Ces dernières années des experts et des professionnels des médias des Etats-Unis ont appelé la société américaine à faire attention à leurs propres problèmes, a ajouté Zhu Yuanqing.

    Pour répondre au rapport des Etats-Unis sur les pratiques des pays en matière de droits de l'homme, le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat de Chine a publié récemment un rapport de l'Etat des droits de l'homme aux Etats-Unis en 2016, celui-ci a cité d'innombrables ambiguités sur le respect des droits de l'homme aux Etats-Unis, tout en soulignant des faits réels et des chiffres objectifs. Selon Zhu Ying, le vice-directeur de l'institut des droits de l'homme auprès de l'Université du Droit et des Sciences politiques du Sud-ouest de la Chine, en 2016 la situation des droits de l'homme des Etats-Unis s'est détériorée dans quelques secteurs.

    Zhu Ying a rappelé qu'aux Etats-Unis, l'on a connu un grand nombre d'activités criminelles liés à la prolifération des armes ; des cas d'abus de pouvoir des policiers se sont sans cesse reproduits; l'écart entre les pauvres et les riches s'est accru consécutivement ; le racisme et la discrimination à l'égard des femmes continuent d' exister ; jusqu'à présent les Etats-Unis n'ont pas encore ratifié le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et la Convention sur l'élimination de toute les formes de discrimination à l'égard des femmes des Nations unies et ils refusent notamment à accepter des projets de résolution sur les droits de l'homme des Nations Unies.

    Si exemple est pris sur des cas criminels liés aux armes, et d'après des statistiques américaines, en 2016, l'on compte 58,125 fusillades qui ont causé 15,039 morts et 30,589 blessés en 2016 aux Etats-Unis. Le chercheur Zhu Yuanqing a indiqué que les administrations américaines restent indifférentes devant cette situation tout en sachant que les crimes liés aux armes menacent gravement la vie et la sécurité de la population.

    Zhu Yuanqing pense que l'augmentation des fusillades démontre l'accumulation des problèmes sociaux, économiques et politiques dans la société américaine. C'est une tragédie dans laquelle les autorités compétentes ne sont pas assez préventives et attendent inopinément les prochaines fusillades, a souligné Zhu tout en ajoutant que si le sentiment de sécurité est quasi inexistant, comment peut-on parler des droits de l'homme, comment peut-on parler de développement ?..

    Toujours selon Zhu Yuanqing, les Etats-Unis insistaient sur un double critère par rapport aux droits de l'homme depuis longtemps, le rapport des Etats-Unis est inacceptable car ils ont imposé leur propre modèle des droits de l'homme aux autres pays.

    De son côté, le vice-directeur Zhu Ying a affirmé que le dialogue et la communication sur les droits de l'homme entre les pays du monde doit se mener sur la base de l'égalité et le respect mutuel.

    Zhu Ying a réitéré qu'il est plutôt judicieux d'édifier une conception plurielle sur les droits de l'homme à travers le monde, vu que nous sommes tous les participants, les contributeurs et les bénéficiaires des droits de l'homme dans la planète. M. Zhu a indiqué que les droits de l'homme étaient une conception culturelle, les compréhensions étaient différentes sur la valeur et la dignité de l'homme selon les différents contextes culturels. Il a souligné que les critères sur la protection des droits de l'homme devraient se fonder sur une base culturelle diversifiée, et que l'on ne pourrait nullement faire référence à une seule valeur culturelle. Cela accréditerait non seulement le respect des cultures des différentes nations du monde, mais aussi une compréhension et un soutien aux choix de chaque pays sur la pratique de la protection des droits de l'homme, a-t-il ajouté.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Cuba : festival international de cirque à La Havane

    Zhejiang : la beauté du pont de Xihoumen

    Hong Kong : le drapeau national et celui de HK en LED au port Victoria

    Des technologies futuristes au Forum d'été de Davos
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine