Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Lutte contre la corruption dans l'armée chinoise : pas de zone interdite
      2017-01-06 21:59:55  cri

    La Commission centrale de Contrôle de la Discipline du Parti communiste chinois a ouvert ce vendredi 6 janvier sa session plénière à Beijing. À la veille de cette assemblée, l'organe suprême du Parti communiste chinois pour l'inspection disciplinaire a lancé du 3 au 5 janvier un documentaire télévisé sur la lutte contre la corruption. Dans ce combat, la campagne anti-corruption menée au sein de l'armée chinoise attire particulièrement l'attention. Il y a une semaine, l'armée chinoise a révélé que Wang Jianping, chef adjoint d'état-major interarmées de la Commission militaire centrale, également ancien commandant des forces de police armée faisait l'objet d'une enquête pour corruption. Avant lui, deux vice-présidents de la Commission militaire centrale, Xu Caihou et Guo Boxiong, avaient été poursuivis en justice.

    "Wang Jianping, soupçonné de corruption, fait l'objet d'une enquête lancée par des procureurs militaires. Par là, je voudrais souligner que nos forces armées sont soumises à une discipline de fer et administrées en vertu de la loi."

    Lors de la dernière conférence de presse régulière du ministère de la Défense de 2016, le porte-parole Yang Yujun a confirmé la véracité des rumeurs selon lequelles Wang Jianping, ancien chef adjoint d'état-major interarmées de la Commission militaire centrale avait été limogé. Il est le premier colonel général en fonction à avoir été sanctionné pour corruption après le 18e Congrès du PCC. Selon Li Yongzhong, expert en lutte contre la corruption, l'armée a montré son exemplarité à l'ensemble du Parti et du pays dans le combat contre ce fléau.

    "L'armée chinoise est à l'avant-garde de la lutte contre la corruption. Et puis, plusieurs haut placés corrompus ont été épinglés sur sa liste d'exploits : deux vice-présidents de la Commission militaire centrale, un commissaire politique de l'armée de l'air, avec Wang Jianping qui a été limogé récemment, ça fait quatre colonels généraux. En plus, la lutte contre la corruption au sein de l'armée sert de modèle au pays, car elle ose s'attaquer aux obstacles les plus durs."

    Dans le passé, l'armée a très peu communiqué à la société civile les résultats de sa lutte contre la corruption de par sa particularité. Ces dernières années, elle a adopté une nouvelle attitude en communiquant de temps à autre sa liste de grands exploits. Selon Li Yongzhong, cela montre la ferme détermination du Comité central du Parti pour lutter contre la corruption au sein de l'armée.

    "L'armée est un appareil d'État crucial. Après le 18e Congrès, le Comité central du Parti a eu le courage de déployer cette vaste campagne anti-corruption au sein de l'armée. Cela montre que sur cette question, il a une certaine lucidité, une détermination ferme et engage une action forte. Et puis, on est en train de s'attaquer à un problème épineux. Parce que la corruption dans l'armée ne date pas d'hier. Elle existe depuis longtemps et a gangrené tous les échelons. C'est pourquoi ce combat est très dur."

    En parallèle avec des poursuites, l'armée chinoise a commencé à améliorer sa réglementation dans le but d'endiguer et combattre la corruption. Le 1er janvier 2017, la version révisée du règlement sur l'audit de l'armée chinoise est entrée en vigueur, ce qui signifie que toutes les activités économiques de l'armée devront être soumises à un audit. De plus, bâtir un système rigoureux de contrôle et de supervision est au centre de la question de la réforme de l'armée. Écoutons le porte-parole du ministère de la Défense Yang Yujun.

    "Nous avons réformé le Comité de Contrôle de la Discipline de la Commission militaire centrale. Il envoie des groupes d'inspection disciplinaire aux différents organes et régions militaires. Nous avons réformé l'audit de la Commission militaire centrale et envoyons désormais des commissaires aux comptes. Nous avons réformé le Comité politico-juridique de la Commission militaire centrale et instauré des tribunaux et des parquets militaires par région, afin qu'ils puissent exercer leurs pouvoirs de manière indépendante et impartiale."

    Avec l'amélioration des mécanismes de contrôle démocratique internes et externes à l'armée, les canaux de dénonciation de la corruption sont débouchés. Selon M. Li, le fait que l'armée chinoise a eu le courage de mettre en lumière son côté sombre prouve qu'elle a une ferme détermination à résoudre le problème de la corruption.

    "Pour reprendre le secrétaire général Xi Jinping, quand une structure raisonnable du pouvoir commence à se former, les gens n'osent pas, ne veulent pas et ne peuvent pas être corrompus. Autrement dit, la lutte contre la corruption dans l'armée voit son moyen passer des campagnes menées par le pouvoir à la réglementation, du traitement des symptômes à celui des racines du mal, pour moderniser l'administration de l'armée."

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Concours de beauté : Miss Afrique du Sud 2017

    L'événement « Une heure pour la planète » tenu à travers le monde

    Photos : les épreuves de sélection du championnat international de cerfs-volants de Weifang

    Photos : un train passe au milieu des pêchers en fleur
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine