Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    La Chine et la Russie signent un communiqué conjoint sur le renforcement de la stabilité stratégique internationale
      2016-06-26 18:20:05  xinhua
    La Chine et la Russie se sont engagées à renforcer la stabilité stratégique internationale dans un communiqué conjoint signé par le président chinois Xi Jinping et son homologue russe Vladimir Poutine.

    Le communiqué a été signé après leur rencontre, samedi après-midi à Beijing.

    Dans ce communiqué conjoint, les deux parties ont exprimé leur préoccupation concernant l'augmentation "des facteurs négatifs" affectant la stabilité stratégique internationale.

    Certains pays et alliances politico-militaires cherchent un avantage décisif dans le secteur militaire et dans les technologies concernées, afin de servir leurs propres intérêts à travers l'utilisation ou la menace de l'utilisation de la force dans les affaires internationales. Une telle politique a provoqué une croissance hors de contrôle de la puissance militaire et secoué le système de stabilité stratégique internationale, a indiqué le communiqué conjoint.

    Le document a exprimé les préoccupations au sujet du déploiement unilatéral des systèmes anti-missiles partout dans le monde, qui, selon le communiqué, représente une démarche non constructive ayant affecté de manière négative la stabilité, la sécurité et l'équilibre mondiaux et régionaux.

    La Chine et la Russie s'opposent fermement au déploiement du système de défense contre les missiles balistiques Aegis Ashore en Europe et au déploiement

    possible du Terminal High Altitude Area Defense (THAAD) dans le nord-est de l'Asie, qui portent gravement atteinte aux intérêts de la sécurité stratégique des pays de la région.

    Les armes d'attaque de précision longue distance développées par certains pays, telles qu'un système international d'attaque instantanée, pourront endommager l'équilibre stratégique et provoquer une nouvelle course aux armements, selon le communiqué conjoint.

    Le contrôle des armes est un moyen important pour renforcer la sécurité et la stabilité mondiales, et le désarmement et le contrôle des armes doivent être justes et équilibrés, et favorable à la sécurité de chaque pays.

    Le communiqué a exprimé les inquiétudes au sujet de l'augmentation du danger des armes chimiques et biologiques tombant dans les mains des entités non étatiques pour mener des activités terroristes ou extrémistes violentes, indiquant que le moyen pour lutter contre cette menace était de renforcer le droit international concerné.

    "La stabilité stratégique" a été un concept militaire pour les armes nucléaires. Le concept est dépassé et la communauté internationale doit regarder "la stabilité stratégique" sous un angle plus large, a indiqué le communiqué.

    Dans le domaine politique, le communiqué conjoint a appelé tous les pays et groupes de pays à soutenir les principes d'utilisation de la force et des mesures coercitives stipulés par la Charte de l'ONU et le droit international, à respecter les droits et intérêts légitimes de tous les pays et de tous les peuples en traitant les questions internationales et régionales sensibles, et à s'opposer à l'interférence dans les affaires politiques des autres pays.

    Dans le secteur militaire, tous les pays doivent maintenir leur capacité militaire au niveau le plus bas pour assurer leur sécurité nationale, éviter des actes pouvant être considérés par les autres pays comme une menace de leur sécurité nationale et les forcer à prendre des contre-mesures, telles que le renforcement militaire, l'établissement ou l'élargissement de l'alliance politico-militaire, afin de restaurer l'équilibre endommagé, selon le communiqué.

    Tous les pays doivent résoudre les différends à travers le dialogue positif et constructif et promouvoir la confiance mutuelle et la coopération, a appelé le communiqué.

    La Chine et la Russie ont exprimé leur volonté de renforcer le dialogue, la coopération et les échanges avec la communauté internationale sur la base des principes cités plus haut, selon le communiqué.

    Les deux présidents ont également signé un communiqué conjoint sur la promotion du développement de l'information et du cyberespace.

    Les deux pays ont convenu que face aux défis sécuritaires et à l'abus de la technologie informatique, les pays devaient mener un dialogue et une coopération sur la garantie de la sécurité du cyberespace et la promotion du développement du réseau informatique.

    Les deux pays ont préconisé l'établissement d'un nouvel ordre du cyberespace pacifique, sûr, ouvert et coopératif, et l'élaboration d'un code de conduite largement accepté dans le cadre des Nations Unies.

    Les deux parties ont appelé au respect de la souveraineté de l'Internet de chaque pays et exprimé leur opposition aux actes qui portent atteinte à la souveraineté de l'Internet des autres pays.

    Les deux pays ont convenu de renforcer la gouvernance de l'Internet et de lutter contre le terrorisme et les autres crimes commis par le biais d'Internet.

    La Chine et la Russie se sont mises d'accord pour organiser des réunions régulières de consultation sur la coopération dans le secteur du cyberespace, selon le document.

    Les ministres des Affaires étrangères des deux pays ont également signé une déclaration sur la promotion du droit international.

    Les principes du droit international représentent la base pour des relations internationales justes et équitables caractérisées par la coopération gagnant-gagnant, créant une communauté d'avenir partagé pour l'humanité et établissant un espace commun pour la sécurité égale et indivisible et la coopération économique, selon la déclaration.

    La déclaration a réaffirmé le principe d'une résolution pacifique des différends. Il est important de maintenir l'ordre légitime international. Tous les moyens et mécanismes de résolution des différends sont basés sur le consentement et utilisés de bonne foi et dans l'esprit de coopération, et leurs objectifs ne doivent pas être mis en danger par des pratiques abusives, selon la déclaration.

    La déclaration a critiqué l'adoption unilatérale des mesures coercitives et condamné le terrorisme sous toutes ses formes. La lutte contre la menace terroriste exige une action collective conformément au droit international, y compris la Charte de l'ONU.

    Dans cette déclaration, les deux pays ont souligné le rôle important de la Convention de 1982 de l'ONU sur le droit de la mer pour le maintien de l'Etat de droit lié aux activités sur les océans.

    La Chine et la Russie se sont engagées à renforcer leur coopération sur le maintien et la promotion du droit international et l'établissement d'un ordre international juste et équitable conformément au droit international, selon la déclaration.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine