Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    (VOIX DE XINHUA) Il est injuste de nier le statut d'économie de marché de la Chine par crainte des exportations d'acier chinoises
      2016-05-12 19:01:59  xinhua
    Par Huang Han et Wang Huanying

    Lors d'un débat tenu mardi au Parlement européen, les députés européens ont décidé à la quasi unanimité de ne pas donner le statut d'économie de marché à la Chine de crainte que l'octroi d'un tel statut au géant asiatique nuise aux intérêts commerciaux européens face aux importations chinoises et menace les emplois en Europe, notamment en raison de la surproduction chinoise dans le secteur de l'acier.

    Cependant, les exportations chinoises d'acier ne sont pas la véritable cause de la crise actuelle de la sidérurgie européenne.

    Selon des chiffres de la douane chinoise, la Chine a exporté en 2015 quelque 7,8 millions de tonnes d'acier vers des pays européens (Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Portugal, Pays-Bas et Royaume-Uni), soit 7% seulement de ses exportations totales d'acier.

    Malgré sa forte production d'acier, la Chine n'en a exporté que 12% en 2015, nettement moins que le Brésil et la Russie, qui en ont exporté 24% et 29% respectivement, selon des statistiques de l'Unité de recherche des produits (CRU) basée à Londres.

    En 2015, le Royaume-Uni a importé 6,66 millions de tonnes d'acier pour un montant de 5,98 milliards de dollars, dont seulement 760.000 tonnes (11%) ont été importées de Chine, avec un montant de 457 millions de dollars.

    Les exportations d'acier chinoises vers le Royaume-Uni et l'Allemagne ne représentent qu'une partie modérée des importations des deux pays. Par ailleurs, la Chine exporte principalement des produits à faible valeur ajoutée tels que l'alliage à base de fer, qui constituent un complément utile aux marchés de l'acier des deux pays. Même s'ils n'importaient pas ces produits de Chine, le Royaume-Uni et l'Allemagne les importeraient d'autres pays.

    La véritable cause de la crise de la sidérurgie européenne réside dans son coût de production, qui est très élevé et qui la rend moins compétitive à l'échelle mondiale.

    De plus, en raison de la faible demande causée par la morosité de l'économie mondiale, la surcapacité dans l'industrie sidérurgique est devenue un problème international. En 2015, la production mondiale d'acier brut a atteint 1,6 milliard de tonnes, avec un excédent de 600 millions de tonnes, selon l'estimation de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

    Le gouvernement chinois a fait de la réduction de la surcapacité dans l'industrie sidérurgique une priorité. Au lieu d'offrir des subventions, la Chine est le seul pays à imposer des restrictions sur les exportations d'acier, a indiqué mardi Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, en réponse à l'ambassadeur de l'Union européenne (UE) en Chine, Hans Dietmar Schweisgut, qui avait déclaré lundi que Beijing n'avait pas suffisamment agi pour résoudre le problème de la surcapacité dans son industrie sidérurgique, frappant lourdement les fabricants européens.

    Afin de résoudre ce problème, la Chine a réduit sa capacité de production d'acier de 90 millions de tonnes au cours des cinq dernières années, soit presque le double de l'objectif d'origine, qui était de 48 millions de tonnes, a fait remarquer M. Lu.

    La surcapacité et le coût de production élevé ne doivent pas servir d'excuses pour le protectionnisme européen. Depuis l'adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001, de nombreux pays européens ont tiré profit de l'augmentation considérable des importations et des exportations chinoises, et un grand nombre d'entreprises européennes ont construit des usines en Chine afin de baisser les coûts de production, tout en refusant de supporter les conséquences de la surcapacité.

    Pour l'analyste Dan Steinbock, fondateur du cabinet conseil Difference Group, la reconnaissance du statut d'économie de marché de la Chine n'est pas une décision économique, mais plutôt un enjeu politico-juridique pour l'UE.

    La Chine est désormais le deuxième partenaire commercial de l'UE et l'un des principaux marchés de l'Union, qui compte 28 membres. Etant donné l'importance des relations sino-européennes et les efforts déployés par Beijing pour mener des réformes économiques tournées vers les marchés, l'UE serait bien avisée d'accorder le statut d'économie de marché à la Chine en renonçant à sa vision à court terme.

    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine