Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    La visite de Xi Jinping au Kazakhstan, « force motrice » pour les relations bilatérales
      2015-05-07 19:26:01  cri

     

     

    Le président chinois Xi Jinping a quitté Beijing le 7 mai pour une visite d'Etat de deux jours au Kazakhstan. Avant cette visite, l'ambassadeur chinois au Kazakhstan, Zhang Hanhui, a accordé une interview à RCI.

    Il rappelle que les coopérations entre la Chine et le Kazakhstan se sont développées très rapidement ces dernières années, et que cette visite du président chinois sera un moteur pour développer les relations bilatérales. « Déjà, le volume des échanges commerciaux s'accroit sans cesse. Malgré l'impact de la crise économique mondiale, les relations commerciales entre les deux pays continuent à se développer. Ensuite, les projets de coopération en matière d'économie et de technologie sont de plus en plus nombreux. Et puis enfin, les investissements chinois au Kazakhstan sont importants, surtout dans le domaine de l'énergie et dans les secteurs de la production et des services. Je suis persuadé que les investissements augmenteront. »

    En plus de ces coopérations fructueuses, la Chine et le Kazakhstan envisagent également la construction d'infrastructures comme des ports, des autoroutes ou encore des chemins de fer. Tout cela, dans le cadre de la zone économique de la Route de la Soie. « Dans le cadre de la zone économique de la Route de la Soie, les deux pays ont mis en œuvre de nombreux projets. Par exemple, le Kazakhstan a construit un port à Lianyungang, dans l'Est de la Chine. C'est un raccourci vers le Pacifique Est pour le Kazakhstan. D'autre part, la Chine a avancé le projet de l'autoroute Shuangxi, qui reliera l'ouest de la Chine et l'ouest de l'Europe. Une grande partie de l'autoroute Shuangxi passera par le Kazakhstan. Les réseaux ferroviaires des deux pays sont également reliés. Deux lignes ferroviaires sont déjà en fonction, en attendant plus. »

    Zhang Hanhui a par ailleurs assuré que la coopération sino-kazakhe en matière de capacité de production s'accélère. « Lors de la visite du Premier ministre chinois Li Keqiang à la fin de l'année dernière, les dirigeants des deux pays ont convenu de renforcer la coopération en matière de capacité de production. Durant la visite, les deux pays avaient signé une série de contrats de coopération pour un volume total de 14 milliards de dollars. Au mois de mars de cette année, le Premier ministre kazakh, Karim Massimov, était en visite en Chine à l'occasion du Forum de Bo'ao pour l'Asie, ce qui a été l'occasion de signer une trentaine de contrats pour un volume total de 23,6 milliards de dollars. La coopération dans ce domaine devrait désormais constituer une partie très importante de la coopération bilatérale et faire franchir un nouveau palier aux relations entre les deux pays. »

    Par ailleurs, Zhang Hanhui a indiqué que l'amitié entre les peuples est essentielle pour le développement sain et stable des relations bilatérales. Les échanges entre la Chine et le Kazakhstan datent de plus de 2 000 ans. Au 21e siècle, les échanges des deux populations s'élargissent continuellement. Un nombre croissant de Kazakhs choisissent ainsi de faire des études en Chine et certains dirigeants kazakhs parlent le chinois. « De nombreux étudiants kazakhs font leurs études en Chine à présent, dans diverses régions et pour diverses disciplines. Et une bonne partie des étudiants kazakhs qui ont fini leurs études en Chine retournent dans leur pays pour travailler dans des services importants. Parmi les dirigeants kazakhs actuels, certains parlent très bien le chinois, comme le Premier ministre Karim Massimov, le président du Sénat Kassym-Zhomart Tokaev ou encore le secrétaire du Conseil de sécurité, l'ancien ambassadeur en Chine, Nurlan Ermekbaev. »

    Enfin, pour Zhang Hanhui, l'une des raisons principales qui expliquent le développement rapide des relations sino-kazakhes, c'est le fait que les dirigeants des deux pays ont des échanges très étroits. La visite du président Xi Jinping au Kazakhstan sera la deuxième en plus d'un an et apportera certainement de la vigueur aux relations bilatérales. « Dans le contexte d'aujourd'hui où la situation politique est complexe sur la scène internationale et l'économie mondiale se trouve dans une période difficile, le développement des économies des deux pays fait face à de grandes opportunités tout comme à de grands défis. Lors de la rencontre, les dirigeants des deux pays établiront un plan pour le développement des relations bilatérales. Et cette visite du président chinois constituera sans doute une grande force motrice. »

    Commentaire
    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine