Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    La Turquie refuse le transfert d'armes au principal parti kurde en Syrie
      2014-10-20 07:45:21  xinhua
    Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rejeté dimanche l'idée d'autoriser le transfert d'armes au Parti de l'union démocratique (PYD), le principal parti kurde en Syrie, qualifiant ce dernier de "groupe terroriste".

    "Le PYD est pour nous l'équivalent du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit. Il s'agit d'une organisation terroriste. Il serait très injuste que les Etats-Unis, un allié de l'OTAN, parlent ouvertement d'un tel soutien au PYD et s'attendent à ce que nous l'approuvions", a déclaré M. Ergodan, dont les propos ont été relayés par l'agence de presse turque Anatolie.

    Le président turc a par ailleurs reproché aux pays occidentaux de ne pas apporter leur soutien aux autres groupes en Syrie qui combattent également les militants de l'Etat islamique (EI).

    M. Erdogan a tenu ces propos suite à une déclaration des Etats-Unis la semaine dernière ayant révélé que Washington avait rencontré directement des représentants du PYD.

    Ankara considère le PYD comme affilié au PKK, et maintient sa distance avec le groupe en dépit de certaines rencontres avec son co-président Salih Moslim.

    Lors d'une rencontre récente avec des responsables turcs, M. Moslim a demandé à Ankara de permettre le transfert d'armes fournies par de tierces parties à la ville kurde d'Aïn Al-Arab, connue également sous le nom de Kobané, dans le nord de la Syrie, théâtre d'affrontements entre le bras armé du PYD et les militants de l'EI.

    La branche armée du PYD défend la ville frontière de Kobané contre les attaques des combattants de l'EI. Les avancées des extrémistes "semblent avoir ralenti" avec l'intensification des frappes aériennes menées par les Etats-Unis, a déclaré la semaine dernière le porte-parole du Pentagone John Kirby. 

    Commentaire
    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Eliminatoires Mondial 2018 (zone Asie) : La Chine domine la Corée du Sud

    Des pandas géants jouent au zoo de Toronto

    Chine : lac salé coloré à Yuncheng au Shanxi

    Sichuan: Les fleurs de pêcher en pleine floraison
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine