Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Un tribunal italien condamne Berlusconi à 7 ans de prison
      2013-06-25 03:33:21  xinhua
    Un tribunal de Milan a condamné lundi l'ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi à sept ans de prison et à une interdiction à vie d'exercer toute fonction publique pour avoir eu des relations sexuelles tarifées avec une prostituée mineure et abusé des pouvoirs attachés à sa fonction pour étouffer l'affaire.

    Ce verdict de première instance intervient au terme de deux ans de procès et de 50 auditions. Il ne sera effectif qu'après épuisement des éventuels recours aux second et troisième niveaux de juridiction.

    Les procureurs avaient requis contre le magnat des médias une peine de six ans d'emprisonnement ainsi qu'une interdiction à vie d'exercer toute fonction publique pour avoir eu des relations sexuelles tarifées avec l'ancienne danseuse marocaine, alors mineure au moment des faits, Karima El Mahroug, plus connue sous le nom de "Ruby la voleuse de coeurs".

    D'après les procureurs, Berlusconi a eu des relations sexuelles avec la jeune femme alors qu'elle n'avait que 17 ans et a téléphoné à un commissariat de police en mai 2010 lorsqu'il était Premier ministre après qu'elle eut été arrêtée dans une affaire distincte concernant un vol.

    Il aurait prétendu qu'il s'agissait d'une nièce du président égyptien Hosni Moubarak et aurait fait pression sur la police pour la faire libérer et éviter soi-disant un incident diplomatique entre les deux pays.

    Berlusconi et la jeune femme ont toujours nié avoir eu des relations sexuelles. Cette dernière, aujourd'hui âgée de 20 ans, s' est excusée d'avoir déclaré à tort être une proche de Moubarak, tandis que Berlusconi a déclaré être victime des magistrats de gauche depuis qu'il est entré en politique en 1994.

    Des dizaines de danseuses de music-hall ont décrit les parties fines auxquelles des jeunes femmes participaient dans les maisons de l'ancien Premier ministre contre rémunération. Berlusconi, 76 ans, qui a toujours déclaré n'avoir rien à se reprocher, a fait l'objet de nombreux procès pour fraude et corruption au terme desquels les condamnations ont toujours été soit annulées, ou bien le prévenu finissait par bénéficier de la prescription.

    Lundi, des journalistes du monde entier étaient rassemblés devant l'entrée du tribunal où des échanges musclés ont eu lieu entre partisans et adversaires de Berlusconi.

    Le verdict intervient quelques jours après que la plus haute cour d'Italie eut rejeté un recours de l'ancien Premier ministre dans une autre affaire. Selon M. Berlusconi, une audience de 2010, qui a confirmé à son encontre une peine de quatre ans d' emprisonnement et une interdiction de cinq ans d'exercer toute fonction publique, n'aurait jamais dû avoir lieu en raison de son droit à l'"empêchement légitime".

    L'ancien Premier ministre a également fait appel d'une condamnation à un an d'emprisonnement pour son implication dans la publication d'une écoute téléphonique illégale et fait aussi l' objet d'une instruction pour des allégations de versement d'argent à des sénateurs afin de faire tomber un gouvernement de centre gauche.

    D'ici la fin de la semaine, la haute cour doit également rendre son verdict final concernant la confirmation ou l' annulation de la condamnation en vertu de laquelle M. Berlusconi avait dû verser plus d'un demi-milliard d'euros de dommages à son rival Carlo De Benedetti lors de la prise de contrôle frauduleuse de la maison d'édition Mondadori.

    Silvio Berlusconi a démissionné en disgrâce en novembre 2011 suite à l'affaire Ruby et à d'autres scandales, mais aussi face à la menace de voir l'Italie succomber à la crise de la dette dans la zone euro. Mais si M. Berlusconi, qui a été trois fois Premier ministre, n'est plus au gouvernement, il continue de jouer un rôle important en coulisse.

    La survie de la fragile coalition droite-gauche du Premier ministre Enrico Letta, qui a pris ses fonctions en avril après deux mois de blocage post-électoral, dépend des voix du parti de centre droit de Berlusconi Le Peuple de la liberté.

    Commentaire
    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine