Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    La Chine réfute les accusations du Japon au sujet de l'utilisation d'un radar de conduite de tir
      2013-02-08 19:28:11  xinhua
    Le ministère chinois de la Défense nationale a nié, vendredi, les accusations japonaises selon lesquelles des navires militaires chinois avaient braqué leurs radar de conduite de tir en direction des vaisseaux japonais en mer de Chine orientale.

    Le ministère a affirmé que le Japon avait tenu des propos "irresponsables" pour induire l'opinion publique internationale en erreur.

    "Récemment, le Japon a, à plusieurs reprises, diffusé de fausses accusations déformant les faits et diffamant l'armée chinoise qui effectuait des manoeuvres d'entraînement normales de préparation au combat", indique un communiqué du bureau de l'information du ministère chinois.

    Le communiqué a été publié pour répondre aux informations des médias japonais. Selon ces derniers, le ministère japonais de la Défense a déclaré jeudi qu'une frégate de la Marine chinoise avait pointé son radar de conduite de tir vers un destroyer de la Force maritime d'autodéfense japonaise (FMAJ), le 30 janvier vers 10h00 en mer de Chine orientale.

    Le Japon avait d'ailleurs prétendu qu'une frégate chinoise était suspectée d'avoir verrouillé un radar similaire sur un hélicoptère de la FMAJ, le 19 janvier en mer de Chine orientale.

    "Le 19 janvier vers 16h00, une frégate chinoise, qui effectuait un entraînement de routine en mer de Chine orientale, a découvert un hélicoptère embarqué de la FMAJ qui s'approchait d'elle", relate le communiqué du ministère chinois de la Défense nationale, ajoutant que les radars de la frégate chinoise avaient effectué une observation normale et s'étaient mis en alerte mais que le radar de conduite de tir n'avait pas été utilisé.

    "Le 30 janvier vers 09h00, un navire de la Marine chinoise s'est retrouvé étroitement suivi et surveillé par le destroyer Yudachi de la FMAJ lors de son entraînement en mer de Chine orientale, raison pour laquelle les radars du navire chinois ont maintenu une observation normale et se sont mis en alerte. Cependant, le radar de conduite de tir n'a pas été utilisé", explique le communiqué.

    "Les remarques du Japon vont à l'encontre des faits", critique le communiqué.

    Selon le communiqué, les navires de guerre et les avions du Japon ont souvent mené une surveillance étroite et longue des navires et avions chinois au cours de ces dernières années, ce qui constitue une des causes fondamentales des problèmes liés à la sécurité aérienne et maritime entre les deux pays.

    La Chine a fait, à plusieurs reprises, des représentations auprès du Japon.

    Dans le communiqué, le ministère chinois de la Défense accuse le Japon d'avoir dévoilé unilatéralement de fausses informations aux médias, et les hauts fonctionnaires du gouvernement japonais d'avoir tenu des propos irresponsables faisant la propagande d'une menace chinoise", sans vérifier les faits auprès de la Chine.

    "Nous devons être vigilants et réfléchir aux agissements du Japon", estime le communiqué.

    "La Chine espère que le Japon prendra des mesures efficaces et cessera de créer des tensions en mer de Chine orientale ainsi que de tenir des propos irresponsables", conclut le communiqué.

    Commentaire
    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine