Des centaines de maires italiens menacent de démissionner pour protester contre le plan d'austérité
  2012-11-22 15:18:03  xinhua
Des centaines de maires italiens ont menacé mercredi de démissionner pour protester contre le plan d'austérité mis au point par le gouvernement de Mario Monti.

Environ 500 maires, dont ceux de grandes villes telles que Milan, Rome, Turin et Venise, ont participé à une manifestation organisée à Milan, arborant des banderoles qui appelaient notamment à "un nouveau pacte de croissance".

Les maires, membres de l'Association nationale des communes italiennes (ANCI), ont averti le ministre des Relations avec le Parlement Piero Giarda qu'ils démissionneraient collectivement si le projet de loi sur le budget, ou "Loi de stabilité", visant à réduire les dépenses publiques, n'était pas modifié.

Le projet, qui comprend toute une série de réductions de dépenses dans des secteurs tels que la santé et l'éducation, a déjà été approuvé mercredi par la Chambre basse par trois votes de confiance, et doit être soumis à l'approbation du Sénat, la Chambre haute, d'ici la fin de l'année.

La Loi de stabilité prévoit, entre autres, une augmentation de 1% de la TVA et une réduction des crédits d'impôts pour l'année fiscale courante.

L'ANCI se plaint du fait que les maires vont être obligés d'augmenter les impôts locaux pour assurer des services essentiels tels que les services de santé, à l'heure où de nombreuses familles italiennes rencontrent des difficultés dans un contexte socio-économique plombé par la récession.

Commentaire