Allocution de Hu Jintao à la cérémonie d'ouverture de la 5e Conférence ministérielle du Forum sur la Coopération sino-africaine
  2012-07-19 14:34:01  xinhua

Mesdames et Messieurs,

Depuis la fondation de la Chine nouvelle il y a plus de 60 ans, surtout depuis le lancement de la politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur il y a plus de 30 ans, la Chine a fait des progrès remarquables dans son développement socio-économique. Nous gardons toujours à l'esprit le soutien énergique et l'aide généreuse que les pays et peuples africains ont accordés au développement de notre pays et leur en exprimons notre profonde gratitude. Certes, le chemin à parcourir sera sinueux, mais nous sommes pleinement confiants dans les perspectives de développement de notre pays et nous continuerons à oeuvrer pour préserver la paix et promouvoir le développement dans le monde tout en poursuivant notre développement pacifique.

Dans les trois ans à venir, le gouvernement chinois prendra des mesures dans les cinq domaines prioritaires suivants pour soutenir la cause de la paix et du développement en Afrique et faire progresser le nouveau partenariat stratégique sino-africain:

Premièrement, élargir la coopération dans les domaines de l'investissement et du financement afin d'appuyer le développement durable en Afrique. La Chine mettra à la disposition des pays africains une ligne de crédit de 20 milliards de dollars américains destinée en priorité à soutenir le développement des infrastructures, de l'agriculture, de l'industrie manufacturière et des PME en Afrique.

Deuxièmement, continuer à accroître l'aide à l'Afrique pour que les fruits du développement bénéficient aux peuples africains. La Chine accroîtra, dans une certaine mesure, le nombre de centres-pilotes agricoles en Afrique pour aider les pays africains à renforcer leur capacité de production agricole et mettra en oeuvre le programme "Talents africains" pour former 30 000 personnes dans différents secteurs, fournir 18 000 bourses gouvernementales et construire des infrastructures culturelles et de formation technique et professionnelle en faveur des pays africains; elle approfondira la coopération médicale et sanitaire avec l'Afrique, enverra 1 500 médecins sur le Continent et poursuivra les activités dans le cadre de "l'Action lumière" pour donner des soins gratuits à des Africains atteints de cataracte; elle aidera aussi les pays africains à renforcer les infrastructures météorologiques ainsi que la protection et la gestion des forêts; et elle continuera à mettre en oeuvre des projets de forage de puits et d'adduction d'eau afin de fournir de l'eau potable sûre aux populations africaines.

Troisièmement, soutenir l'intégration africaine et aider le Continent à renforcer sa capacité de développement collectif. La Chine établira avec l'Afrique un partenariat sur la construction des infrastructures transnationales et transrégionales pour soutenir la planification et l'étude de faisabilité des projets et encourager les entreprises et institutions financières chinoises performantes à prendre part à la construction de ces infrastructures; elle aidera les pays africains à améliorer les infrastructures douanières et de contrôle des marchandises afin de faciliter le commerce intra-africain. 

Quatrièmement, resserrer les liens d'amitié entre les peuples chinois et africains afin de jeter une base populaire solide pour un développement commun de la Chine et des pays africains. La Chine propose de lancer l'"Action pour l'Amitié des peuples Chine-Afrique" pour soutenir et promouvoir les échanges et la coopération entre les associations, les femmes et les jeunes chinois et africains ; elle créera en Chine un " centre d'échanges de la presse Chine-Afrique", afin d'encourager les échanges et les visites entre les professionnels de la presse des deux côtés et soutiendra l'envoi réciproque de correspondants par leurs médias ; et elle continuera à mettre en oeuvre le Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes en finançant 100 projets d'études académiques, d'échanges et de coopération entre les établissements académiques et les chercheurs des deux parties.

Cinquièmement, promouvoir la paix et la stabilité en Afrique afin de créer un environnement sûr pour le développement du Continent. La Chine lancera l'"Initiative du partenariat de coopération Chine-Afrique pour la paix et la sécurité", pour approfondir sa coopération avec l'UA et les pays africains dans les domaines de la paix et de la sécurité en Afrique, fournir un soutien financier aux opérations de maintien de la paix de l'UA sur le continent africain et à l'édification des forces africaines en attente, et former pour l'UA plus d'officiels chargés des affaires de la paix et de la sécurité et plus d'agents de maintien de la paix.

Mesdames et Messieurs,

Ouvrir ensemble de nouvelles perspectives pour le nouveau partenariat stratégique sino-africain et construire ensemble un monde harmonieux de paix durable et de prospérité partagée, voilà nos objectifs et responsabilités communs. Travaillons donc inlassablement la main dans la main pour un bel avenir commun !

Pour terminer, je souhaite un plein succès à la 5e Conférence ministérielle du FCSA !

Je vous remercie.


1 2 3 4 5
Commentaire