José Mawini, un commerçant congolais (Kinshasa) qui possède sa propre compagnie à Guangzhou
  2012-04-26 11:00:15  cri

La Foire de Canton

200 000, c'est le nombre d'Africains à Guangzhou, métropole internationale du sud de la Chine. Ils sont commerçants, ils exportent plutôt des produits chinois vers l'Afrique... Pourquoi la ville attire-t-il tellement d'Africains ? Est ce que c'est facile pour ces expatriés de s'intégrer dans un pays complètement différent ? Aujourd'hui, portait sur José Mawini, un commerçant congolais (Kinshasa). Il vit à Guangzhou depuis six ans.
Commentaire