Mariem Daddah, ancienne première dame de Mauritanie
  2012-04-10 18:43:29  cri


Paris, le 4 novembre 1958. Marie Thérèse Gadroy, jeune avocate et candidate au concours français de la magistrature, épouse Moktar Ould Daddah, président du Conseil de gouvernement de Mauritanie. Celui-ci va proclamer, deux ans plus tard, l'indépendance de la République islamique de Mauritanie.

Marie Thérèse deviendra Mariem, et va se convertir à l'islam en 1977. Première dame de Mauritanie pendant 18 ans, jusqu'en 1978, l'année où le président Moktar fut renversé par un coup d'état militaire, cette femme à volonté de fer a marqué la scène politique de son pays d'accueil sous le premier régime civil, et a accompagné le « père de la nation » jusqu'à sa disparition en octobre 2003. Elle est actuellement présidente de la Fondation Moktar Ould Daddah, avec laquelle elle veut péréniser la mémoire de l'oeuvre de construction nationale du président fondateur de la Mauritanie indépendante.

Avril 2012, sur invitation de l'Association du peuple chinois pour l'amitié avec l'étranger, Mariem Daddah a redécouvert la Chine, qu'elle avait déjà visitée il y a plus de 30 ans, en 1974 et 1977.

Madame Daddah et nos journalistes

Commentaire