Clinton promet d'obtenir justice pour les victimes de Lockerbie
  2012-03-09 06:24:51  xinhua

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a déclaré jeudi que Washington continuerait de se battre pour obtenir justice pour toutes les victimes de l'attentat de 1988 contre un vol de la Pan Am au-dessus de Lockerbie en Écosse.

La chef de la diplomatie américaine a déclaré avoir soulevé cette question lors de sa rencontre avec le Premier ministre libyen Abdul Rahim al-Keab au département d'État, comme à chaque fois qu'elle rencontre des responsables libyens.

« Vous connaissez ma position. Je pense qu'al-Megrahi devrait toujours être derrière les barreaux », a-t-elle déclaré aux journalistes à l'issue de cette rencontre, faisant référence à Abdelbaset Al Megrahi, auteur condamné de l'attentat de Lockerbie, dont la libération pour raisons humanitaires en 2009 avait indigné les familles des victimes.

Cet attentat a fait au total 270 morts, dont 189 Américains.

« Et nous savons que la Libye est confrontée à une multitude de défis, mais dans le même temps (les Libyens) nous ont assuré qu'ils comprenaient notre sensibilité sur cette affaire, et qu'ils donneraient à cette affaire l'attention qu'elle mérite », a dit Mme Clinton.

Faisant voeu de « continuer de se battre pour obtenir justice pour toutes les victimes », Mme Clinton a déclaré que le département de la Justice avait un dossier toujours ouvert sur cette affaire spécifique, et qu'il « restera ouvert tant que nous travaillons dessus ensemble ».

La Libye a signé avec les États-Unis en août 2008 un accord prévoyant des dédommagements pour les victimes de l'attentat de Lockerbie, dans le contexte des efforts que faisait alors ce pays d'Afrique du Nord pour améliorer ses relations avec Washington.

Commentaire