Vente aux enchères de la "collection Hugo" chez Christie' s
  2012-02-23 19:58:39  xinhua
Une collection inédite d' objets appartenant à la famille de l' écrivain français du XIXe siècle, Victor Hugo, doit être mise aux enchères par la maison de ventes londonienne Christie' s, le 4 avril prochain.

Il s' agit, selon l' édition de jeudi du journal français Le Figaro, d' un ensemble inédit de 500 livres, peintures, dessins, photographies et autres pièces de collection ayant appartenu à l' auteur des Misérables ainsi qu' à ses descendants, Charles, Georges et Jean.

La vente aux enchères de ces souvenirs de famille, dont la valeur est estimée à près d' un million d' euros, est organisée à l' occasion du 210e anniversaire de la naissance du poète et romancier.

Elle doit notamment présenter l' un des rares écrits n' ayant pas été légués à la Bibliothèque nationale de France (BnF) : la Lettre à la fiancée (estimée entre 3.000 et 5.000 euros), adressée par Victor Hugo à Adèle Foucher qui deviendra son épouse.

Les enchères porteront également sur des dessins et croquis de l' écrivain, des photographies réalisées par son fils Charles, à "l' atelier de Jersey", alors que la famille avait élu domicile sur cette île britannique après le coup d' Etat de Napoléon III en 1851.

Farouche opposant du Louis-Napoléon Bonaparte, Victor Hugo s' est vu par la suite chassé de Jersey, en 1855, pour avoir critiqué la visite de la reine Victoria en France.

Il s' est alors installé sur l' île voisine de Guernesey, où il a séjourné jusqu' en 1870 à Hauteville House. D' ailleurs, la célèbre armoire de la demeure qui contenait les manuscrits de l' illustre auteur, aujourd' hui conservés à la BnF, sera aussi mise aux enchères début avril (5.000 à 7.000 euros).

Des peintures et aquarelles du petit-fils, Georges, et de l' arrière-petit-fils, Jean, complètent cette collection prestigieuse que la maison londonienne s' apprête à disperser.

Commentaire