Les activités d'enrichissement d'uranium à Fordo "sous la supervision de l'AIEA"
  2012-01-10 19:57:18  xinhua
Le représentant permanent de l'Iran auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Ali-Asghar Soltanieh, a déclaré que toutes les activités nucléaires du pays, dont celles menées dans les installations d'enrichissement de Fordo, étaient sous la supervision de l'AIEA, a rapporté mardi la chaîne de télévision satellitaire iranienne Press TV.

Depuis deux ans, l'AIEA surveille de façon continue toutes les activités menées à Fordo, a indiqué M. Soltanieh lundi à Press TV.

M. Soltanieh a expliqué que la république islamique avait besoin de l'uranium enrichi à 20% qui sera produit à Fordo pour la fabrication de plaques de combustible afin d'alimenter le réacteur de recherche de Téhéran, qui produit des radio-isotopes pour le traitement du cancer.

"Toutes les activités que nous avons menées jusqu'à présent respectaient le cadre de l'AIEA et étaient supervisées par l'AIEA, et il en sera de même pour toutes les activités que nous mèneront à l'avenir", a assuré M. Soltanieh, avant d'ajouter : "Avec les caméras de surveillance fonctionnant 24 heures sur 24 et avec les inspections, les activités d'enrichissement à Natanz et Fordo sont maintenant sous le contrôle de l'AIEA."

L'Iran a confirmé lundi avoir commencé l'enrichissement d'uranium dans les installations souterraines de son site nucléaire de Fordo, ce dont s'est fait l'écho M. Soltanieh au siège de l'AIEA à Vienne.

Le site de Fordo, construit à proximité de la ville sainte chiite de Qom, a commencé à être utilisé pour produire de l'uranium enrichi jusqu'à 20%. Ce site enfoui avait été tenu secret par l'Iran avant d'avoir été identifié en 2009 par les services de renseignements occidentaux.

Le lancement de l'enrichissement d'uranium à Fordo attise les craintes à l'échelle internationale, l'Occident soupçonnant l'Iran d'enrichir de l'uranium pour pouvoir ensuite fabriquer des armes nucléaires. Téhéran, toutefois, a toujours clamé que son programme nucléaire n'était destiné qu'à des fins pacifiques.

Commentaire