Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    Des liens indissociables existent entre durabilité et équité, égalité, justice sociale et accès à une meilleure qualité de vie (PNUD)
      2011-11-02 20:38:28  xinhua
    Des liens indissociables existent entre durabilité et équité, égalité, justice sociale et accès à une meilleure qualité de vie, a annoncé mardi le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dans son "Rapport mondial sur le développement humain 2011".

    Si les Rapports antérieurs ont montré que les niveaux de vie dans la plupart des pays sont en augmentation depuis plusieurs décennies, le Rapport 2011 prévoit un renversement inquiétant de ces tendances si la dégradation environnementale et les inégalités sociales continuent à s'intensifier.

    Lors de la présentation du Rapport sur le Développement Humain 2011 intitulé "Durabilité et équité : Un meilleur avenir pour tous", Jeni Klugman, Directrice et auteur principal de l'étude a expliqué que "la durabilité environnementale pourra être obtenue de manière plus équitable et efficace en traitant les inégalités en termes de santé, d'éducation, de revenu et de genre".

    "Au même moment une action, à l'échelle mondiale, devrait être mise en place concernant la production d'énergie et la protection des écosystèmes", a-t-elle ajouté.

    Selon le rapport, la dégradation de l'environnement, les inégalités nationales et internationales représentent des menaces pour le progrès. De très nets progrès ont été accomplis sur de nombreux aspects du développement humain au cours des 40 dernières années. Néanmoins, la répartition des revenus s'est détériorée et la dégradation de l'environnement pèse sur les perspectives futures.

    Les inégalités se creusent en matière d'éducation en Asie du Sud-Est. L'Amérique latine reste la région la plus disparate en termes de revenus mais pas en termes de santé et d'éducation. L'Afrique subsaharienne enregistre les plus grandes inégalités liées à l'indice de développement humain (IDH).

    La longévité croissante observée à travers le monde s'accompagne de davantage d'équité. Les pays à IDH très élevé ouvrent la voie, suivis de près par les améliorations en Asie de l'Est, dans le Pacifique, en Amérique latine et dans les Caraïbes, qui devancent de peu les pays arabes. Les taux de prévalence du VIH/Sida en Afrique australe (+15%) freinent la diminution des inégalités en matière de santé.

    Une amélioration est constatée depuis 1970 dans la plupart des pays. L'inégalité a surtout reculé en Europe et en Asie centrale (près de 76%), suivie par l'Asie de l'Est et le Pacifique (52%), puis l'Amérique Latine et les Caraïbes (48%). Par contre, l'inégalité s'est creusée en Asie du Sud (8%) malgré une hausse fulgurante des moyennes du niveau d'instruction atteint (180%).

    Les personnes pauvres et défavorisées sont les principales victimes de la dégradation de l'environnement. Elles sont confrontées aux menaces liées à la pollution de l'air, à l'eau souillée et à l'assainissement non amélioré. L'Indice de Pauvreté Muti-dimensionnelle (IPM), qui mesure les carences en matière de santé, d'éducation et de niveau de vie, permet d'étudier les privations auxquelles les pauvres sont confrontés. Plus de 9 personnes sur 10 sont confrontées à au moins une privation : près de 90% n'ont pas recours aux combustibles de cuisson modernes, 80% sont privées d'un système d'assainissement adéquat et 35% n'ont pas accès à l'eau propre.

    Le rapport insiste sur la nécessité de fournir de l'électricité au 1,5 milliard de personnes exclues du réseau électrique.

    A la veille de la Conférence des Nations Unies sur le Développement durable de 2012 (Rio + 20), le Rapport propose une nouvelle vision pour la promotion du développement humain à travers le prisme conjoint de de la durabilité et de l'équité. Pour que cette vision devienne réalité, les institutions doivent être renforcées, les capacités améliorées, les politiques réformées et la gouvernance démocratique fortifiée.

    Au niveau national, l'accent est mis sur la nécessité de faire passer l'équité au premier plan de la conception des politiques et des programmes. Au niveau mondial, l'accent est mis sur la nécessité de consacrer une plus grande part de ressources aux menaces environnementales les plus pressantes et sur une représentation plus équitable des pays et des groupes défavorisés dans l'accès au financement. Ces intégrations peuvent, d'après le Rapport, générer des solutions innovantes pour promouvoir le développement humain.

    Commentaire
    Annonce
    Si vous prenez vos vacances en Chine, où voulez-vous aller ?
    Beijing
    Shanghai et les villes alentours
    Canton
    Xi`an
    Sichuan et Chongqing
    Xinjiang
    Tibet
    Autres


      

    Organisée depuis 4 ans, « Palmarès des villes chinoises » est une campagne-clé organisée par le site « CRI online », relevant de Radio Chine internationale. Pour cette année, les internautes du monde entier désigneront les 10 meilleures villes gastronomiques chinoises, durant la période du 20 mai au 31 juillet.

    Les nouilles froides en soupe de Yanbian, ou  la marmite de poisson épicée de Chongqing, votez pour vos plats préférés :
    http://french.cri.cn/other/2014city/index.htm

    RCI vous propose

    Crash Air Algérie : trois jours de deuil à l'ambassade de France en Chine

    La beauté sauvage de l'Australie par Julie Fletcher

    Guremike, deux chats nippons stars d'Instagram

    Anniversaire de l'APL : les beaux pompiers du Xinjiang s'affichent
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine