La Chine et le Cambodge réaffirment leurs relations bilatérales
  2011-08-21 17:22:33  xinhua
Un haut responsable du Parti communiste chinois (PCC) et le roi du Cambodge Norodom Sihamoni ont souligné samedi après-midi l'amitié traditionnelle entre les deux pays, qui selon eux doit être poursuivie par les prochaines générations.

Il est le souhait commun des deux peuples de consolider davantage le partenariat stratégique global entre la Chine et le Cambodge, au début de la deuxième décennie du 21e siècle, a indiqué Zhou Yongkang, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et secrétaire de la Commission des affaires politiques et juridiques du Comité central du PCC.

L'approfondissement de cette relation va dans les intérêts fondamentaux des deux pays et contribue à la paix, la stabilité et la prospérité régionales, a souligné M. Zhou.

L'amitié profonde, forgée par la famille royale cambodgienne et des générations de directions chinoises et éprouvée par le temps, constitue un trésor commun des deux pays et deux peuples, selon M. Zhou.

Un tel lien doit être passé aux futures générations, et la Chine souhaite que le roi pourrait visiter la Chine de temps en temps, a-t-il poursuivi.

Selon M. Zhou, la Chine est prête, comme toujours, à soutenir les efforts du Cambodge pour sauvegarder l'unité nationale, développer son économie et améliorer le bien-être du peuple, et à respecter le choix du Cambodge pour sa propre voie de développement qui correspond mieux à ses conditions nationales.

Depuis la montée sur le trône du roi Sihamoni en 2004, le Cambodge maintient une stabilité politique et une croissance économique, avec l'amélioration du niveau de vie et la hausse du statut international, a noté M. Zhou, se déclarant convaincu que sous la direction du roi et du Premier ministre Hun Sen, le Cambodge pourra enregistrer des progrès encore plus importants.

De son côté, le roi Sihamoni a indiqué que le peuple cambodgien est reconnaissant pour le soutien et l'aide continus de la part de la Chine dans tous les domaines, et pour le bon traitement que ses parents Norodom Sihanouk et Norodom Monineath Sihanouk ont reçu à Beijing.

La famille royale cambodgienne s'engage depuis toujours à promouvoir l'amitié bilatérale, et à adhérer fermement à la politique d'une seule Chine, a-t-il ajouté.

M. Zhou est arrivé tard vendredi à Phnom Penh pour une visite officielle de courtoisie.

Le Cambodge est la troisième étape d'une tournée de M. Zhou dans cinq pays asiatiques, après le Népal et le Laos. Il devra quitter dimanche le Cambodge pour se rendre au Tadjikistan et en Mongolie.

Commentaire