Retrouvez-nous sur
  • Version mobile
  • RCI
  • Service français
  • Contact
  • Offre d'emploi
  • Web  french.cri.cn   
    La Chine poursuit une politique de défense nationale défensive et transparente
      2011-06-03 21:34:57  xinhua
    Le ministre chinois de la Défense, Liang Guanglie, s'est rendu vendredi à Singapour pour participer à un dialogue sur la sécurité en Asie-Pacifique. C'est la première fois qu'un ministre chinois de la Défense nationale assiste au Sommet annuel sur la sécurité en Asie, nommé aussi Dialogue Shangri-La, organisé par l'Institut international d'études stratégiques (IISS) basé à Londres.

    La participation du ministre montre que la Chine poursuit une politique de défense nationale défensive et transparente, et elle est aussi le signe d'une confiance militaire mutuelle avec d'autres pays.

    Cette année, le Dialogue Shangri-La regroupera, de vendredi à dimanche, les ministres de la Défense et des officiers supérieurs venus de 28 pays de la région Asie-Pacifique. La rencontre annuelle a lieu à l'hôtel Shangri-La de Singapour depuis 2002.

    A cette occasion, le général Liang doit présenter la politique de défense chinoise et exprimer la détermination inébranlable de la Chine à poursuivre sur la voie du développement pacifique.

    En marge du Dialogue, il rencontrera le secrétaire américain à la Défense Robert Gates et des chefs militaires de certains pays, afin de promouvoir les relations militaires bilatérales.

    Dans les faits, la Chine n'a cessé de procéder activement à des échanges militaires avec d'autres pays en vue d'instaurer la confiance militaire.

    Tout récemment, du 15 au 25 mai, le général Liang a effectué une visite d'amitié à Singapour, en Indonésie et aux Philippines.

    De son côté, le chef d'état-major général de l'Armée de libération du peuple (ALP) de Chine, Chen Bingde, a effectué une visite d'une semaine aux Etats-Unis à la mi-mai.

    Et plus tôt dans l'année, en janvier, M. Gates s'est rendu en Chine et a rencontré le président chinois Hu Jintao, qui est également président de la Commission militaire centrale, pour discuter des relations militaires bilatérales.

    Ces dernières années, avec la montée en puissance de l'économie chinoise, certains responsables politiques et médias occidentaux, préoccupés par la dépense militaire de la Chine, se sont inquiétés de sa puissance militaire croissante et de l'opacité qui l'entoure.

    Dans un article intitulé "Les navires de guerre chinois seraient presque prêts", publié le 7 avril par le journal The New York Times, on peut lire que les efforts de modernisation militaire de la Chine "ont suscité parmi les gouvernements étrangers des craintes que la Chine n'utilise une armée plus forte à des fins expansionnistes ou ne cherche la dominance régionale".

    Contrastant avec ce commentaire, le 7e Livre blanc sur la défense nationale de la Chine, publié le 31 mars par l'Office de l'information du Conseil des affaires d'Etat de Chine, indique que la Chine adhère à une politique de défense nationale défensive, qui est déterminée par la voie de développement de la Chine, ses objectifs fondamentaux, sa politique étrangère, ainsi que ses traditions historiques et culturelles.

    Dernier exemple en date de la volonté de rendre les affaires militaires chinoises plus transparentes, le ministère de la Défense a donné sa toute première conférence de presse régulière à Beijing le 27 avril.

    Ces dernières années, la dépense pour la défense nationale de la Chine a généralement représenté 1,4% du Produit intérieur brut (PIB), alors que les chiffres des principaux pays développés du monde sont restés de l'ordre de 3% à 4%, selon le porte-parole du ministère chinois de la Défense, Geng Yansheng.

    Jusqu'à décembre 2010, la Chine a fait participer 17 390 de ses militaires à 19 missions de maintien de la paix de l'ONU. Neuf personnels ont perdu la vie pendant ces missions. Au total, la Chine a dépêché plus de casques bleus que tous les autres membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU.

    Par ailleurs, la Chine s'est fixée pour politique de ne jamais utiliser de prime abord l'arme nucléaire, à aucun moment ni en aucune circonstance.

    En dépit des préoccupations des pays occidentaux, la Chine a poursuivi sa politique de défense nationale défensive et transparente, a prôné le développement pacifique, et a activement contribué à la paix et à la stabilité du monde.

    Commentaire
    Annonce
    Le sommet de B20 et celui de G20 auront lieu à Hangzhou du 3 au 5 septembre. Nous allons couvrir quatre grandes séances lors des deux sommets importants sur nos deux sites et notre Facebook: l'ouverture du sommet de B20 prévu dans l'après-midi du 3 septembre, le sommet non-officiel des chefs d'Etat des BRICS, l'ouverture du sommet de G20, prévu le 4 septembre et enfin, la conférence de presse après la clôture du sommet de G20, prévu dans l'après-midi du 5 septembre. Soyez nombreux à surfer nos sites pour suivre des événements importants en nous laissant vos réactions.
    C'est parti ! Le 21 décembre 2015, Radio Chine Internationale a lancé 2 heures d'émissions francophones en DIRECT à travers le monde. Journaux, insolites, musique chinoise et mondiale et chaque jour un nouveau sujet à partager avec vous.

    Horaires des émissions en direct de RCI:
    18h à Dakar, Saint-Louis  (FM 102.9) Ziguinchor, Kaolack (FM 106.6)
    10h à Niamey, Maradi, Zinder (FM 106), Agadez (FM 103)
    12h à Brazzaville (FM 90.1)
    18h à Bangui (FM 97.6)
    21h à Bujumbura (FM 89.2)
    13h à Moroni (FM 94.9)
    12h à Djibouti (FM 99.8)
    8h à Nouakchott (FM 95.7)

    Téléchargez notre application gratuite @RCI sur votre mobile. Cherchez @RCI sur App Store et Google Play Store, et dialoguez avec nos animateurs et animatrices !

                              
                         Android                         iOS

    RCI vous propose

    Beijing, nouvelle place forte de l'art contemporain

    Tibet: les vestiges de l'ancienne capitale du royaume de Gugé

    Le Corso fleuri de Lichtenvoorde aux Pays-Bas

    Exposition d'un éléphant mécanique de 8,8 mètres de haut à Beijing
    plus>>
    © Radio Chine Internationale.Tous droits réservés.
    16A, rue Shijingshan, district Shijingshan, Beijing, Chine