Le président yéménite ne briguera pas un deuxième mandat
  2011-02-02 19:07:00  xinhua
Le président yéménite Ali Abdullah Saleh a déclaré mercredi qu'il ne briguerait pas un deuxième mandat présidentiel et qu'il ne transférerait pas non plus le pouvoir à son fils.

Confronté à un mouvement de protestation demandant son départ, le président Saleh a indiqué, au cours d'une réunion d'urgence du Parlement et du Conseil consultatif, qu'il allait geler les amendements constitutionnel lui permettant de devenir président à vie.

A cette occasion, il a renouvelé son appel au dialogue en direction de l'opposition, tout en promettant de lancer davantage de réformes politiques et économiques.

Commentaire