v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
JO de Beijing: un officiel togolais s'interroge sur la capacité d'organisation des futurs candidats des JO
2008-08-22 10:08:46 xinhua
"La Chine a respecté le cahier de charges d'organisation des Jeux Olympiques et je peux même dire qu'elle a été plus loin que ce cahier de charges", a déclaré mercredi le président du Comité national olympique togolais (CNOT), le général Zoumaro Gnonfam, dans une interview exclusive à l'Agence Xinhua.

"Je me pose la question si cela ne va pas poser de problèmes aux futurs candidats qui vont abriter les prochains Jeux Olympiques", a relevé le président du CNOT, saluant le système agréable avec lequel la Chine a organisé les JO de Beijing 2008.

"Vont-ils pouvoir nous montrer le savoir-faire que la Chine nous a présenté? Je me dis : qu'est-ce qu'ils vont faire, est-ce qu'ils vont égaler la Chine? La question reste posée", a insisté le général Zoumaro Gnonfam.

"Le cahier de charges a été entièrement rempli et a été même au- dela de ce que nous attendions de la Chine pour ces jeux", a-t-il martelé, précisant que ce jusqu'à son départ.

Il estime ne pas pouvoir "vraiment dire d'une manière assez juste" comment s'est déroulée la cérémonie d'ouverture des JO de Beijing.

"C'était simplement formidable, on ne peut pas le décrire. Il fallait être là-bas pour la vivre pour savoir que la Chine a montré aux yeux du monde son savoir-faire", a-t-il dit.

"Nous avons été émerveillés et heureux que la Chine a montré au monde entier d'où est partie la Chine et le niveau que la Chine a atteint aujourd'hui en ce qui concerne son développement", a souligné le général Gnonfam.

"Mais j'ai connu la Chine pour la première fois dans les préparatifs jusqu'à la finale. J'ai vu qu'il y a eu un grand changement dans l'organisation, dans les structures et tout", a-t- il nuancé.

"Aux préparatifs, je fais partie de ceux qui avaient craint pour la pollution. Mais à l'ouverture, la pollution qu'on connaissait à Beijing a complètement disparu. C'est vraiment un grand pas qui a été fait dans la construction de la ville de Beijing, tout a été modernisé et avec le savoir-faire et les moyens de la Chine", a relevé le président du CNOT.

Il a souhaité que de la manière dont les jeux ont "bien commencé, de la manière dont la cérémonie d'ouverture s'est bien déroulée que la cérémonie de clôture se déroule dans le même esprit et dans le même enthousiasme du peuple chinois".

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |