v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Clôture du relais de la Flamme olympique à Anyang
2008-07-28 14:40:10 Le site officiel des JO 2008

Le relais de la Flamme des JO de Beijing, démarré ce matin à 8h08 à Anyang, a pris fin vers 9h45 dans cette 4ème étape du relais dans la province du Henan, les trois premières étapes étant Zhengzhou, Kaifeng et Luoyang, toutes anciennes capitales chinoises.

Le dernier relayeur Li Gongqi, « père des fibres du soja » (inventeur de la technologie qui permet d'extraire des fibres à partir du soja), a allumé la vasque installée sur le terrain de sports de l'Ecole secondaire des langues étrangères de la ville.

C'est ainsi que le « périple de l'harmonie » du flambeau olympique s'est terminé dans la province du Henan. A partir de demain, le relais se poursuivra dans la province du Hebei, à commencer par Shijiazhuang, chef-lieu de la province.

La première relayeuse est Li Ruiying, présentatrice de CCTV (télévision centrale chinoise), et l'un des « Dix meilleurs présentateurs » de CCTV. Elle a confié à notre correspondant qu'elle se sentait très heureuse d'être une relayeuse dans son pays natal, souhaitant que le relais à Anyang puisse montrer l'excellente histoire et culture de la ville.

L'itinéraire du relais à Anyang, d'une longueur totale de 5,91 km, a pour point du départ la place culturelle de Anyang et pour terminus le terrain de sports de l'Ecole secondaire des langues étrangères de la ville. Elle a traversé Le boulevard Wenfengdadao, l'avenue Zhonghua, le boulevard Wenming, l'avenue Yongming, le boulevard Ziweidadao et l'avenue Dengta.

Le nombre de relayeur s'élève à 208. Ils ont été salués et encouragés par de nombreux habitants locaux qui se sont rassemblés des deux côtés du parcours.

Située dans l'extrême nord du Henan, la ville de Anyang se trouve à 500 km de Beijing. D'une superficie de 7 413 km2, elle compte 5,39 millions d'habitants. La ville est une importante base industrielle et une base de production agricole. Elle est baptisée le « grenier dans le nord du Henan ». Anyang fut la dernière capitale des Shang (1766 av. J.-C.-1122 av. J.-C.), et aussi l'une des anciennes capitales chinoises. Elle est une ville historique et culturelle de renommée mondiale.

D'une superficie de 167.000 km2, et avec une population forte de 97,68 millions d'habitants (chiffres de 2005), le Henan est une province multi-ethnique avec 55 minorités nationales en plus des Han. Aujourd'hui, le Henan vole sur les ailes de son histoire brillante et demeure l'un des centres sociaux-économiques de la Chine. C'est également un important noeud de trafic aérien, ferroviaire et terrestre de la Chine.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |