v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Li Bai
2006-08-29 15:03:47 cri
On admet généralement que Li Bai ( 701-762) ou Li Taibai, est né en Asie centrale. Il passe sa jeunnesse dans le Sichuan, puis à l'âge de vingt ans, séjourne dans les montagnes avec un ermite taoïste. Il voyage ensuite en Chine centrale et orientale, et se marie pour la première fois. En 738, il rencontre Du Fu à Luoyang et se lie d'amité avec lui. Quelques années plus tard, il rencontre He Zhizhang à Chang'an, et celui-ci le présente à l'empereur Xuanzong, qui le nomme à l'Académie de Hanlin. Son rôle est tout simplement celui de poète de la Cour. Mais en 744, à la suite d'une intrigue de Cour, il est autorisé à « retourner dans les montagnes ». Lors de la révolte d'An Lushan, Li Bai entre au service du prince Lin, de Yong. Lorsque ce dernier, accusé de trahison, est vaincu, Li Bai est banni, et exilé à Yelang (province du Guizhou). En fait il sera amnystié avant d'arriver à destination. Il reprendra ainsi ses voyages dans la vallée du Yantzi et mourra chez un parent, le calligraphe Li Yangbing.

Li Bai est non seulement l'un des plus illustres poètes chinois, mais également un homme extraordinaire qui occupe une place unique dans l'Histoire de Chine. Romantique, mystique, il aime la nature sauvage. Le titre » « Immortel exilé sur terre » qui lui fut donné par He Zhizhang convient parfaitement à cet homme entouré de légendes, dont la plus originale est qu'il se serait noyé en tentant d'embrasser le reflet de la lune dans l'eau.

Ses poèmes :

« Air ancien »

« Pensée nocturne »

«Adieu à un ami qui part»

«Chanson du lac Qiupu»

«Au pavillon de Xie Tiao: banquet d'adieu pour le réviseur Yun, mon oncle»

«En descendant le fleuve vers Jiangling»

«Le mont Jingting»

«A une beauté renconrée en chemin»

Sur le même sujet Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |