v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Hongkong, ville hôte de l'équitation
2006-05-30 10:28:13 cri
Situé sur le littoral sud-est de la Chine et à l'est de l'embouchure du Zhujiang, Hongkong jouxte la ville de Shenzhen de la province du Guangdong. Avec une superficie totale de 1 092 km2, Hongkong est constitué par l'île de Hongkong, la presqu'île de Kowloon et les Nouveaux Territoires. Hongkong fait partie du territoire chinois depuis l'antiquité. Il a été occupé par la Grande-Bretagne après la Guerre de l'Opium en 1840. Selon la Déclaration conjointe signée le 19 décembre 1984 par le gouvernement chinois et le gouvernement britannique, les deux parties signataires ont organisé à Hongkong, le 1er juillet 1997, la cérémonie de passation du pouvoir, proclamant que la Chine recouvrait l'exercice de sa souveraineté sur Hongkong et réalisait ainsi un désir commun enfoui depuis longtemps dans le c?ur du peuple chinois. En même temps, la Région administrative spéciale de Hongkong de la République populaire de Chine a été officiellement fondée. La Loi fondamentale de la Région administrative spéciale de Hongkong, adoptée en avril 1990 à la troisième session de la VIIe Assemblée populaire nationale, a commencé à entrer en vigueur. Cette loi fondamentale a formulé des stipulations explicites sur l'autonomie de haut degré, les systèmes politique, économique, culturel et éducatif de la Région administrative spéciale de Hongkong. Ces stipulations sont les suivantes:

- Le gouvernement chinois pratique à l'égard de Hongkong une politique fondamentale dite "un Etat, deux systèmes", "les Hongkongais administrent Hongkong", et "un haut degré d'autonomie". Par "un Etat, deux systèmes", on entend que, dans le pays unifié qui est la Chine, la partie continentale garde son système socialiste, alors que Hongkong conserve son système capitaliste et son mode de vie pour les prochaines 50 années. "Les Hongkongais administrent Hongkong" signifie que Hongkong traite ses propres affaires d'une façon autonome, et que le gouvernement central n'envoie personne pour gouverner la Région administrative spéciale de Hongkong. "Un haut degré d'autonomie" veut dire qu'à part les affaires diplomatiques et celle de la défense gérées par le gouvernement central, la Région administrative spéciale de Hongkong jouit d'une large autonomie dans la gestion des affaires de sa propre région, en exerçant pleinement le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif, le pouvoir judiciaire indépendant et le pouvoir de jugement définitif.

- Un régime politique démocratique est appliqué dans la Région administrative spéciale de Hongkong. Les principaux organismes de la Région administrative spéciale sont: le chef de l'exécutif, le gouvernement, le conseil législatif et la cour de dernière instance. Le chef de l'exécutif de la Région administrative spéciale de Hongkong est à la fois chef de la région administrative spéciale et celui du gouvernement de la région administrative spéciale, ce qui le dote d'un large pouvoir. Le chef de l'exécutif est élu par le biais de l'élection ou de la consultation organisées dans la région administrative spéciale et nommé par le gouvernement central. Son mandat est de cinq ans, et peut être renouvelé pour une fois.

- La Région administrative spéciale de Hongkong applique un régime économique libre. Le mécanisme de fonctionnement de ce genre de régime concerne principalement les domaines suivants: finances publiques, affaires monétaires, commerce, industrie, baux des terrains, transports maritimes, aviation civile, etc. En tant que zone douanière séparée, la Région administrative spéciale de Hongkong peut, sous le nom de "Hongkong, Chine", adhérer à l'Organisation mondiale du Commerce, à d'autres organisations internationales concernées et aux accords commerciaux internationaux.

- La Région administrative spéciale de Hongkong élabore sa propre politique en matière de culture, d'éducation, de sciences et techniques, de traitement médical, d'hygiène et de sport. Les organisations non gouvernementales ?uvrant dans ces domaines peuvent entretenir et développer des relations avec les organisations internationales concernées. Elles peuvent, en cas de nécessité, utiliser le nom de "Hongkong, Chine" pour ces activités.

Pendant les cinq ans ayant suivi sa fondation, la Région administrative spéciale de Hongkong a subi le contrecoup de la crise financière survenue dans l'Asie et les influences négatives de la dépression économique mondiale. Le gouvernement de la Région administrative spéciale, dirigé par son premier chef de l'exécutif Tung Chee-hwa (qui est entré dans son deuxième mandat le 1er juillet 2002) a réglé avec prudence une série d'affaires et de problèmes importants dans les domaines politique, économique et social et réussi ainsi à sauvegarder la stabilité et la prospérité à Hongkong. A l'heure actuelle, Hongkong conserve comme depuis toujours son statut de centre international de finances, de commerce, de transports maritimes, de circulation des marchandises et de tourisme, et continue de se distinguer par un avenir prometteur.

Sur le même sujet Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |