v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Ping An a voté contre les plans de vente des actifs de Fortis malgré ses pertes de 22 milliards de yuans de la valeur comptable de ses actions
2009-02-16 11:33:29 China.org
Le groupe chinois des assurances Ping An (« sécurité » en chinois) a enfin voté, le 11 février à Bruxelles lors d'une assemblée générale spéciale des actionnaires du groupe belgo-néerlandais Fortis, contre les plans de vente de ses actifs en tant que premier actionnaire indépendant possesseur de 4,81 % des voix.

Les plans de vente se composaient de trois parties, notamment la vente des actifs en Hollande de Fortis au gouvernement hollandais, la vente de la Banque Fortis au gouvernement belge, la cession de 75 % des actions de la Banque de Belgique détenues par Fortis à une banque française, etc.

Un porte-parole de Ping An China a indiqué que le résultat du vote correspondait à la volonté de la plupart des actionnaires de Fortis. En tant qu'assureur d'un pays en voie de développement, Ping An a pris des actions dans Fortis en vue d'acquérir de l'expérience en matière de finance internationale, malheureusement ceci nous semble aujourd'hui en vain. Ping An a voté contre les plans de vente juste pour sauver certaines fiches qui permettraient à Fotis de revenir plus tard avec ses actionnaires.

Ping An a déboursé 23,8 milliards de yuans pour acquérir des actions de Fortis vers la fin 2007. Aujourd'hui, ces actions ne valent plus qu'un milliard de yuans avec un prix unitaire de 1,09 euro.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |