v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
La Chine modernise son industrie laitière
2008-11-20 14:44:54 xinhua
Le gouvernement chinois a lancé mercredi une campagne d'envergure visant à réformer son industrie laitière, dans le but de rétablir la confiance des consommateurs.

Le Conseil des Affaires d'Etat souhaite moderniser l'industrie dans son ensemble, de l'élevage des vaches aux ventes finales.

Le scandale du lait en poudre contaminé a été un grave incident de sécurité alimentaire. Il a non seulement mis en danger des bébés et des enfants, mais il a également affecté l'image de la Chine, a déclaré un responsable de la Commission nationale pour la réforme et le développement.

"La crise a menacé l'industrie laitière chinoise et a révélé les principaux problèmes qui existent au sein du contrôle de la qualité de l'industrie," a-t-il poursuivi.

Selon la campagne, le ministère de la Santé publique révisera les critères de qualité et de sécurité des produits laitiers, et le ministère de l'Agriculture rédigera des normes de contrôle pour les tests de mélamine et d'autres substances toxiques présentes dans les aliments pour animaux. Ces deux tâches devraient être menées à bien d'ici un an. Des critères de qualité temporaires ont été mis en place peu après le scandale.

Des subventions seront accordées aux éleveurs de vaches et des prêts aux compagnies laitières, afin de les aider à surmonter la crise.

La production et les ventes de l'industrie ont été sévèrement touchées après le scandale. Par exemple, le groupe laitier Sanlu a vu ses ventes diminuer de 20%, soit environ 50 tonnes, par rapport à la période précédant le scandale, a dit Cao Zhanwu, directeur marketing de Xingtai Sanlu Dairies Co. Ltd.

D'ici octobre 2009, de nouvelles lois, réglementations, et normes de qualité devraient être mises en place, et des mesures devraient être prises pour stimuler la production de l'industrie, a déclaré le Conseil des Affaires d'Etat.

Ces lignes directives ont été formulées par la Commission nationale pour le développement et la réforme, la banque centrale et 11 autres ministères, commissions et départements

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |