v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
La crise force les cols blancs à rester surplace
2008-11-11 10:18:03 peopledaily

En Chine, les employés de bureau surnommés les cols blancs sont de plus en plus préoccupés par l'impact de la crise financière mondiale sur leur carrière.

Récemment, beaucoup d'entre eux ont reçu un e-mail intitulé "Dix points d'attention". Dans le climat actuel, il est conseillé à ces personnes de ne pas quitter leur emploi, de changer leur carrière ou de demander une augmentation de salaire.

Il est fort possible que ce courriel soit une plaisanterie. Mais, Yao Wei, analyste travaillant pour la Banque Nationale d'Australie à Hong Kong, a déclaré que la plupart de ses amis employés dans le secteur financier et le secteur bancaire préfèrent lutter pour garder leur emploi actuel plutôt que de chercher un nouvel emploi.

Malgré la sombre réalité, il existe encore certains qui sont prêts à prendre un risque. Sun Mei, journaliste pour un magazine de Hong-Kong, affirme que bien que ce ne soit pas le bon moment pour changer d'emploi, elle est toujours prête à sauter sur toutes les occasions qui pourraient être bénéfiques pour sa carrière, peu importe combien d'argent elle sera payée.

"Bien sûr, nous devons être très prudents quant au changement d'emploi, mais on ne sait jamais si c'est un bon travail, à moins que vous essayiez", dit-elle.

Jiang Xue, diplômé de l'Université de Warwick au Royaume-Uni, a fait des demandes pour plusieurs postes dans un certain nombre de banques d'investissement et des institutions financières, mais elle a eu très peu de réponses.

Un initié a expliqué que les employeurs sont divisés en deux camps: l'un est en train de supprimer des emplois, car il est préoccupé par l'impact de la crise. L'autre est en train d'élargir le recrutement de professionnels hautement qualifiés, car il estime que la crise sera surmontée dans un court laps de temps.

KPMG China prévoit de recruter 2 000 employés par rapport à 1 600 en 2007.

Selon un rapport de l'entreprise de ressources humaines Zhilian Recruiting, 49,5% des questionnés ont indiqué que leurs projets de carrière n'ont pas été influencés par la crise financière. Mais, environ 30% disent avoir annulé ou reporté leurs projets.

Les employés occupant des postes différents ont des points de vue différents sur le changement d'emploi. Les cadres moyens et le personnel de base, en particulier les vendeurs, sont plus actifs pour changer d'emploi, alors que le personnel du haut rang adopte une approche plus prudente.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |