v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Beijing baisse taux d'intérêt et taxes pour aider le secteur de l'immobilier
2008-10-27 11:02:52 China.org
Beijing a décidé de réduire les taxes sur les achats fonciers, de renoncer au droit de timbre ainsi que de baisser les taux d'intérêt, parfois jusqu'à 30 %, dans une série de mesures visant à éviter l'effondrement du secteur de l'immobilier.

Une déclaration publiée mercredi dernier sur le site officiel du Ministère des Finances, annonce qu'à compter du 1er novembre, la taxe passera de 3-5 % à 1 % s'il s'agit d'un premier achat d'une superficie de moins de 90 mètres carrés.

Pour les personnes réalisant leur premier achat foncier, et ceci, peu importe la taille, l'apport personnel requis sera de 20 %, contre 30 % précédemment, et les banques seront autorisées à baisser les taux d'intérêt à 70 % du taux directeur pour les emprunts.

Cette nouvelle politique, approuvée lors d'une réunion de crise du Conseil d'État présidée par le premier ministre Wen Jiaobao ce week-end a également supprimé le droit de timbre de 0,05 % ainsi que la TVA sur l'achat de terrain pour les logements à compter du mois prochain.

Ce changement marque un premier relâchement dans la politique foncière jusqu'alors très serrée, dans le but de contrer la montée en flèche des prix ainsi que la pression inflationniste galopante.

Ce changement de politique de la part de Beijing intervient deux jours après le rapport du Bureau national des statistiques faisant état d'un ralentissement de la croissance du PIB de 9,0 % au troisième trimestre contre 10,1 % au second trimestre.

L'immobilier est l'un des moteurs de l'économie chinoise. Les législateurs s'inquiètent qu'une diminution dans la vente de propriétés n'entraîne avec elle le reste de l'économie, un scénario qu'ils essaient à tout prix d'éviter, sur la toile de fond d'une crise financière et d'un ralentissement économique mondial.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |