v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Programme du 4 septembre
2007-09-03 10:10:27 cri
Notre émission « Economie chinoise » est au rendez-vous. Après un journal, notre «Actu de la semaine» sera centré sur une grande attention prêtée par le gouvernement chinois sur l'inflation. « Le risque d'inflation s'aggrave » « Il est dû notamment à la hausse des prix des aliments. » Voilà les deux principaux points du rapport publié récemment par la Banque populaire de Chine, la banque centrale chinoise. Priorité désormais de la deuxième moitié de l'année pour l'institution bancaire : essayer de contrôler au maximum la poussée de l'inflation. Ensuite, notre « Regard économique » sera tourné vers l'optimisation des ressources en eaux dans l'agriculture dans certaines régions chinoises. Enfin pour terminer, Paolo Gasparrini, Directeur général de l'Oréal Chine, sera notre invité du jour. Il va nous expliquer les raisons de la réussite de l'Oréal sur le marché chinois dans notre « Profil d'entreprise ». En dix ans, l'Oréal est devenu le numéro deux sur le marché des cosmétiques en Chine. Adaptation culturelle, rachat de marques locales, ouverture de laboratoires high-tech, Paolo Gasparrini, Directeur général de l'Oréal Chine se réjouit de la réussite de l'Oréal en Chine et prévoit un taux de croissance du marché des cosmétiques d'environ 15% par an jusqu'en 2010.

Dans notre émission « Une ville, une histoire », nous allons découvrir la vie actuelle des villageois du Junba et l'histiore de ce médecin réputé au Tibet, Luosangdanzeng.

Bien que la rivière Lhassa soit encore assez haute, certains villageois décident de pêcher. Jusqu'ici, le bateau à moteur n'est toujours pas remis en état. Les pêcheurs sont obligés de traverser la rivière avec le bac. Puis ils vont porter sur le dos leur canot de pêche, et marcher une dizaine de kilomètres vers l'amont. Dans le cours supérieur, il y a un secteur assez large, au courant modéré, et qui regorge de poissons. C'est un des postes de pêche principaux des villageois.

Cette année, la rivière Lhassa est en crue et le niveau de l'eau baisse très lentement. Sur les berges, forêts et steppes sont tellement inondées qu'on peut y naviguer.

Les pêcheurs du village Junba utilisent en général un filet pour capturer leurs prises. Ce filet mesure le plus souvent plus d'un mètre de large et une cinquantaine de mètre de long. Il est très facile à tendre et à relever. Les pêcheurs le tendent en travers des courants d'eau. Les poissons qui se déplacent d'amont en aval et vice-versa, s'y font piéger. Une méthode de pêche qui rappelle un proverbe: « Rester près d'une souche et attendre qu'un lièvre viennent s'y cogner ». Bien que la rentabilité de cette technique ne soit pas très élevée, elle reste très commode pour les Junba qui pêchent depuis leurs canots en cuir.

C'est au printemps que le poisson abonde dans la rivière Lhassa. A cette saison, le niveau de l'eau est assez bas, et les poissons remontent le cours pour frayer en amont. En un seul coup de filet, on peut piéger une trentaine de poissons. Un canot de pêche peut même ramener plus de 100 kilos de poissons en une seule journée.

Sur le même sujet Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |