v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Guide de Beijing
2005-09-08 10:42:09 cri
Beijing (Pékin) est la capitale de la République populaire de Chine. Sa superficie est de 16 870 km² avec 13,819 millions d'habitants (chiffre de l'année 2004). Beijing est une ville historique. Sous la dynastie des Zhou de l'Ouest (au XIe siècle av. J.-C.), la ville s'appelait Ji, capitale de l'Etat de Yan. Sous la dynastie des Tang, elle portait le nom de Youzhou. Le premier octobre 1949, la République populaire de Chine fut fondée et Beijing en devint la capitale. L'histoire de Beijing tournait une page nouvelle. Des travaux de reconstruction et d'agrandissement furent entrepris par le gouvernement populaire. Notamment à partir de 1978, année où la Chine a mis en application une politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur, les changements sont si immenses à Beijing. La ville est méconnaissable à ceux qui y ont véçu avant 1949. Et même, des Pékinois de souche s'égarent souvent en se rendant à autres arrondissements.

La découverte en 1929 à Zhou Koudian du fragment d'un crane de sinanthrope, alias "Homme de Pékin"(vivant avant 500 000 ans environ), prouve que la région était occupée dès l'époque fort reculée.

Cependant, la prospérité de Beijing prît forme en 1261, quand le Kubilay khan, empereur mongol, décida d'y installer sa capitale. La ville prît alors le nom de "Da Du" (la grande capitale). En 1403, l'empéreur Yong Le des Ming, fils de Zhu Yuan zhang, fossoyeur de la dynastie des Yuan, a décidé de transférer la capitale de Nanjing à Beijing.

Sous les Qing, Beijing restait la capitale jusqu'à la Révolution de 1911, qui mit fin à la dernière dynastie féodale en Chine. En 1949, la ville redevînt capitale sous la République populaire de Chine.

Beijing est également un centre touristique avec sa profusion de vestiges culturels et de monuments historiques qui l'ont rendue célèbre : le Palais impérial, le plus grand ensemble architectuel du monde, la Grande Muraille, la seule construction humaine visible de la Lune selon l'expression de Marco Polo, le labyrinthe de hutong, les pittoresques ruelles qui sillonnent le centre-ville, etc

Malgré les gratte-ciels qui poussent comme des champignons dans la ville, le charme de Beijing demeure intact : les artisans de la modernisation savent bien combiner harmonieusement les vertus de ses traditions millénaires et les avantages du modernisme. A n'en pas douter, cette ville aussi ancienne que moderne constitue un pôle d'attraction.

Sur le même sujet Commentaire
           

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |