v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Des antiquités chinoises éparpillées à l'étranger
2009-02-27 10:34:12 China.org
Des années 1840 jusqu'à l'établissement de la République populaire de Chine, un grand nombre de précieuses antiquités ont été pillées par des envahisseurs. À l'heure actuelle, l'Europe et le Japon sont les deux premiers possesseurs d'objets anciens chinois.


La reproduction d'une peinture de Gu Kaizhi appartenant au British Museum

La Grande-Bretagne

En raison de son abondante collection, la Grande-Bretagne est le pays européen à posséder le plus grand nombre d'antiquités chinoises. Le British Museum abrite plus de 23 000 objets d'art chinois, couvrant presque toutes les formes artistiques telles que la peinture, la calligraphie, la sculpture ou bien encore la poterie. La reproduction d'une peinture de Gu Kaizhi, prestigieux peintre de la dynastie des Jin de l'Est, et des peintures traditonnelles chinoises sur soie de Dunhuang en sont les plus célèbres. En plus du British Museum, de nombreuses ?uvres d'art chinoises sont exposées au British Liberary, au Fitzwilliam Museum de Cambridge ainsi qu'au musée de Scotland.


Une peinture datant de la dynastie des Qing appartenant à la Bibliothèque nationale de France

La France

La France est le deuxième pays d'Europe à posséder le plus grand nombre d'antiquités chinoises. Le musée du Louvre possède plus de 30 000 oeuvres d'art chinoises. Il est surtout connu pour ses collections de faïences datant de la société primitive et de bronzes fabriqués sous la dynastie de Shang. La Bibliothèque nationale de France, quant à elle, abrite plus de 10 000 objets anciens en provenance des grottes de Dunhuang.


Une statue en jade représentant la tête de cheval appartenant au musée d'art de l'Université Harvard

Les États-Unis

La collection des antiquités chinoises des grands musées américains tels que le Museum of Fine Arts de Boston, le Metropolitan Museum of Art de New York et le Library of Congress, est riche et variée. Le Museum of Fine Arts de Boston a consacré dix salles à l'exposition des antiquités chinoises. Le chef-d'?uvre « Les portraits des empereurs des dynasties passées » de Yan Liben, célèbre peintre de la dynastie des Tang, y est exposé. Le Library of Congress est le seul à posséder plus de 4 000 annales anciennes des provinces et des régions chinoises.


Un bol datant de la dynastie des Song du Sud appartenant au musée national de Tokyo

Le Japon

Le nombre des antiquités chinoises exposées dans les musées japonais s'élève à plusieurs centaines de milliers. Le musée national de Tokyo dispose de plus de 10 000 objets anciens chinois, y compris un grand nombre de porcelaines vernissées tricolores datant de la dynastie des Tang.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |