v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
La Chine va créer un système "préventif" de sécurité alimentaire
2009-01-06 14:26:23 cri

La Chine va créer un système "préventif" de surveillance visant à améliorer la sécurité alimentaire en Chine, a indiqué mercredi Su Zhi, directeur général adjoint du bureau d'inspection et de supervision du ministère chinois de la Santé.

"Cela veut dire que nous allons essayer de nous débarrasser une fois pour toutes des problèmes alimentaires en anticipant la détection, l'alerte et l'intervention", a-t-il déclaré.

L'introduction illégale de produits chimiques dans les aliments a provoqué plusieurs scandales importants en Chine. Malgré des contrôles fréquents par le gouvernement, ce fléau reste une menace pour la société.

Dans le scandale le plus récent, plus de 294 000 enfants ont été rendus malades par l'ingestion de lait en poudre et d'autres produits laitiers contaminés à la mélamine et 6 autres en sont morts.

Dans le cadre du système de contrôle "préventif", un réseau sera établi pour surveiller la fabrication et la distribution des aliments, en se concentrant sur les additifs alimentaires et les substances non alimentaires, a précisé Su Zhi.

L'approche préventive, proposée par le ministre de la Santé Chen Zhu, est basée sur les leçons tirées du scandale du lait contaminé.

Quant aux enfants victimes du scandale du lait contaminé, ils vont continuer à recevoir des soins gratuits, a annoncé Mao Qun'an, le porte-parole du Ministère de la Santé.

"Les enfants de moins de trois ans ayant bu du lait frelaté et ayant développé des symptômes de maladie urinaire peuvent se rendre dans des hôpitaux locaux désignés pour des examens et recevoir un traitement gratuit si des calculs rénaux sont diagnostiqués", a annoncé le porte-parole.

Les statistiques des hôpitaux du pays et les tests conduits sur des échantillons cliniques ont montré que la majorité des enfants malades ont reçu des soins médicaux gratuits. Aucun nouveau cas n'a été rapporté dans l'ensemble du pays, et aucun cas sérieux n'a été signalé.

"Cela signifie que le dépistage des enfants malades va pouvoir prendre fin", a-t-il dit.

Six bébés ont trouvé la mort et plus de 290 000 autres ont souffert de problèmes urinaires tels que des calculs rénaux après l'éclatement du scandale du lait contaminé en septembre 2008.

Le plus large producteur laitier chinois au centre du scandale, Sanlu, ainsi que 21 autres entreprises impliquées dans l'affaire, ont décidé de mettre en place un fonds de compensation pour les enfants victimes, selon l'Association de la laiterie de Chine.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |