v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
La Chine a vu la formation d'un réseau de transport primaire au cours de ces 30 dernières années
2008-11-20 14:50:26 China.org
Depuis le lancement de la politique de réforme et d'ouverture, le secteur des transports chinois a connu un développement rapide et complet de manière à aboutir à un réseau primaire de transports routier, ferroviaire, aérien, fluvial et maritime. C'est ce qu'a affirmé le rapport publié le 11 novembre par le Bureau d'Etat des Statistiques.

Selon ce rapport, la distance du réseau des transports chinois s'élevait à 4,50 millions de km en 2007, soit 3,7 fois plus qu'en 1978 avec une augmentation annuelle de 4,6%. Entre autres, la distance des routes, des chemins de fer, des oléoducs et des gazoducs ainsi que des lignes aériennes, a également augmenté depuis le début de la politique de réforme et d'ouverture.

Depuis ces 30 dernières années, les voies ferroviaires en Chine ont connu la construction de nouvelles lignes et la rénovation des lignes anciennes. Ces chantiers, de grande ampleur ont contribué à agrandir le réseau de chemins de fer et à optimiser sa structure. Les restrictions du transport ont, à l'évidence, été réduites, et, l'intensité du trafic sur les principaux axes, atténuée. Le goulot d'étranglement qui freinait depuis longtemps le développement de l'économie nationale de la Chine a, pour l'essentiel, été surmonté. De plus, contrairement à autrefois, le trafic ferroviaire s'adapte parfaitement au développement socio-économique.

Selon ce rapport, fin 2007, la Chine s'est classée troisième du monde et première d'Asie en termes de longueur de chemins de fer. Elle occupe également la première place d'Asie par la longueur de ses chemins de fer à double voie et de ses chemins de fer électrifiés. La mise en service officielle du chemin de fer Qinghai-Tibet en 2006 a enfin permis au Tibet de posséder une voie ferrée.

Le secteur du transport routier n'a cessé de se développer avec une augmentation rapide de la longueur des routes. Depuis la mise en service de l'autoroute Shanghai-Jiading en 1988, la Chine a enregistré des records successifs en termes de construction d'autoroutes. En 11 ans, leur longueur a dépassé les 10 000 km. Fin 2007, la longueur totale des routes (sans prendre en compte les routes de village) et celle des autoroutes atteignait respectivement 1,90 million de km et 54 000 km, classant ainsi la Chine au second rang mondial.

 

La construction des routes rurales en Chine a également réalisé des progrès considérables qui font époque. La longueur totale des routes rurales atteignait 3,10 millions de km fin 2007, permettant ainsi une couverture accrue des campagnes. Ceci a grandement amélioré les conditions de production et de vie dans les campagnes, contribuant ainsi au développement équilibré des régions urbaines et rurales et à l'accélération de la construction de la nouvelle ruralité socialiste.

Par ailleurs, des progrès remarquables ont été enregistrés dans l'infrastructure portuaire, le transport aérien ainsi que dans l'installation d'oléoducs et de gazoducs.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |