v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Le développement des sciences et des technologies fondamentales assure la réussite de la Chine
2008-10-10 09:21:54 xinhua
Le développement des sciences et des technologies a fourni une base solide pour la croissance économique de la Chine, a fait savoir Osita Agbu, un expert de l'Institut nigérian des affaires internationales (NIIA), lors d'un récent entretien avec l'agence Xinhua à Lagos.

"La plus grande partie de la population en Chine a été sortie de la pauvreté depuis l'application de la politique de réforme et de l'ouverture, il y a beaucoup de choses positives à dire à propos des réussites", a indiqué l'expert.

Il a apprécié la détermination des dirigeants chinois à pratiquer une telle politique il y a 30 ans, indiquant que la décision n'a pas changé seulement la vie de la population chinoise, mais aussi le monde, par exemple, le Nigeria et la Chine peuvent partager des relations commerciales plus étroites maintenant.

A part la réforme et l'ouverture, il est également important que la Chine ait établi avant 1978, date à laquelle le pays s'est ouvert au monde, son cadre industriel et ait installé une bonne base en sciences et en technologies fondamentales, a-t-il souligné, ajoutant que cela n'a pu avoir lieu que dans une période particulière où la globalisation n'était pas tellement irrésistible comme elle l'est aujourd'hui.

Il est dommage que le Nigeria ait perdu l'opportunité d'établir sa puissance industrielle avant son ouverture au monde, a rappelé M. Agbu, indiquant parallèlement que profiter de la globalisation est la seule voie pour les pays en voie de développement (PVD) tels que le Nigeria d'obtenir leur propre réussite.

Selon lui, les sciences et les technologies concernant les industries cruciales pour l'économie nationale telles que : l'élevage, l'automobile, les technologies internationales, l'agriculture, l'électricité, les transports, l'énergie et les télécommunications, peuvent être comprises dans les fondamentaux.

Dans un temps de globalisation, le Nigeria, une nation riche en pétrole et en gaz naturel, doit apprendre des expériences de la Chine sur l'ouverture et la réforme, ainsi que sa stratégie considérée comme efficiente pour les sciences et les technologies fondamentales, a indiqué l'expert du NIIA.

A propos de la coopération dans l'énergie, l'expert a indiqué que l'Afrique est prête à accepter les sociétés chinoises en tant que nouveaux partenaires, en plus des sociétés occidentales, sur l'exploitation des ressources naturelles du continent, basés sur des opérations légales et harmonieuses avec des communautés locales et des pays invités, et sur la prise des responsabilités sociales.

La Chine et le Nigeria, tous deux des PVD, peuvent réaliser des accords mutuellement bénéfiques sur la coopération politique et économique, a conclu l'expert.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |