v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
JO-2008: liste finale de l'équipe chargée de la montée de la flamme olympique au mont Qomolangma
2008-05-07 11:16:50 xinhua
La Chine se prépare pour la montée de la flamme olympique au sommet du mont Qomolangma ( Everest), la liste finale de l'équipe ayant été annoncée mardi lors d'une conférence de presse au centre de presse de Qomolangma à une altitude de 5 040 m.

Zhang Zhijian, porte-parole de l'Equipe d'alpinisme de Chine, a fait savoir à cette occasion que l'équipe était constituée de 36 membres (24 Tibétains, 10 Hans, un de l'ethnie Tu et un de l'ethnie Tujia). Wang Yongfeng, célèbre alpiniste qui a vaincu les plus hauts monts sur sept continents, sera le capitaine de l'équipe.

Trois femmes (deux Tibétaines et une Han) figurent aussi dans l'équipe, dont les membres ont un âge moyen de 30,2 ans.

"L'équipe est composée d'alpinistes professionnels et quelques étudiants qui ont déjà grimpé des montagnes avec une altitude d'au moins de 6 500 m. Donc je suis convaincu qu'ils peuvent se soutenir dans tous les aspects de la montée", a dit Zhang.

L'équipe d'alpinistes originelle pour Qomolangma a été établie en novembre 2006 avec 70 membres qui s'étaient réunis dans le district de Huairou à Beijing et dans la Région autonome du Tibet (sud-ouest). Ils viennent de l'Ecole des guides alpinistes du Tibet ou sont des étudiants dotés d'expériences d'alpinisme. Toutes les recrues doivent avoir grimpé des montagnes d'une altitude minimale de 6 500m.

Les deux branches de l'équipe se sont rejointes en mars pour davantage de formation et de sélection. Pendant une montée test en mai 2007, 17 alpinistes ont escaladé le mont Qomolangma et réussi l'allumage hautement technologique de la lanterne et de la torche.

"Les 36 membres finaux ont été sélectionnés selon leur performance durant la formation et les montées tests", a indiqué Zhang.

Après deux jours de tempête de neige, les conditions météo dans l'Himalaya s'annoncent favorables pour les deux jours à venir. D'après certains alpinistes, il ne faut que quatre ou cinq jours pour atteindre le sommet du mont Everest, si tout se passe bien.

La torche est revenue dans la partie continentale de Chine début mai et poursuit son relais à travers des dizaines de villes chinoises.

Le relais est considéré comme le plus ambitieux de tous les temps, la montée au mont Qomolangma en mai en constituant le moment le plus marquant.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |