v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
les vedettes du badminton parmi les relayeurs de la torche à Jakarta
2008-04-24 09:42:56 xinhua
JAKARTA, 22 avril (Xinhua) -- "Il est toujours une honneur de porter la flamme olympique, peu importe combien de médailles que vous aviez gagné dans les compétitions", s'enthousiasme Taufik Hidayat, médaille d'or indonésienne de badminton aux Jeux Olympiques d'Athènes.

"Il s'agit pas d'une opportunité pour tout le monde", martèle Taufik, qui est le 76e relayeur de la torche olympique à Jakarta, où le relais se déroule mardi après-midi dans le complexe sportif de Bung Karno.

Susi Susanti, qui a décroché la première médaille d'or olympique pour l'Indonésie en 1992, participe au relais avec son mari Alan Budikusuma, lui-même médaillle d'or aux JO de Bacelone.

"C'est la deuxième fois que nous participons au relais de la flamme olympique", déclare non sans fierté Susanti, qui a relayé la flamme des JO d'Athènes en 2004.

Cette fois-ci, "l'honneur se renforce encore quand vous portez la flamme dans votre pays natal", se réjouit l'ancienne reine de badminton qui s'est imposée sur la scène internationale du début au milieu des années 1990 avant de prendre sa retraite en 1997.

Pour Taufik, il a encore un espoir de chercher un deuxième titre, bien sûr à Beijing. "Il y a quatre ans, je suis rentré avec une grande honneur, donc ce sera le même objectif pour moi en regardant les Jeux de Beijing. Je sais qu'il ne sera pas facile étant donné les adversaires puissants de l'équipe chinoise, mais je vais faire de mon mieux", souligne avec fermeté ce héros national d'Indonésie.

JAKARTA ENTRE DANS L'HISTOIRE OLYMPIQUE

"Aujourd'hui, nous tous passons un moment exceptionnel et unique. La torche olympique est ici pour la première fois dans notre ville de Jakarta. Nous sommes très fiers de faire partie de cette célébration unique", déclare à environs 5.000 personnes Rita Subowo, presidente du Comité national olympique d'Indonésie, qui a transmis un message du président du CIO, Jacques Rogge.

"A partir d'aujourd'hui, notre ville fera partie de l'Histoire des Jeux Olympiques pour toujours. C'est une honneur dont nous devrions être fiers", ajoute-t-elle lors d'une cérémonie.

"Les JO de Beijing seront une grande célébration. Ils ne seront pas seulement un moment d'excellence sportive, mais aussi un moment pour les populations en Chine et dans le monde d'apprendre et de découvrir la culture de chacun, d'échanger et de partager la force et le pouvoir des valeurs olympiques", lance Mme Subowe.

Le relais de la flamme olympiques a commencé vers 14H00 (07H00 GMT) et a pris fin vers 15H50 locales (08H50 GMT). Un total de 80 relayeurs sélectionnés par les organisateurs indonésiens ont couru sur une distance de sept kilomètres dans le plus grand complexe du pays, où les spéctateurs se baignaient dans une atmosphère animée par les représentations de danses et de musiques traditionnelles.

De grandes bannières ont été apposées sur des bâtiments à proximité, proclamant "L'Indonésie soutient les JO de Beijing". Des mesures de haute sécurité ont été mises en place pour éviter des perturbations, avec quelques 2.500 personnels de sécurité déployés dans la capitale.

"Nous sommes profondément impressionnés par la gentillesse de la ville et par l'excellent arrangement des organisateurs", a reconnu Jiang Xiaoyu, vice-président du Comité organisateur olympique de Beijing (BOCOG).

"Permettez-moi de présenter, au nom du Comité organisateur olympique de Beijing, nos sincères remerciements et meilleurs voeux au gouvernement indonésien, au gouvernement provincial de Jakarta, au Comité olympique national de l'Indonésie et au peuple indonésien."

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |