v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Les cascades d'Anshun, dans la province du Guizhou
2009-01-13 16:25:34 cri

On part aujourd'hui dans la province du Guizhou, dans le Sud-Ouest de la Chine. Plus précisément à Anshun, une belle petite ville d'un peu plus de 200 000 habitants qui tire son principal attrait de son environnement, fait de gigantesques cascades, de paysages karstiques et d'une culture particulière, colorée par les nombreuses minorités ethniques qui composent la population de la province. Anshun se situe au Sud de la province, au Sud du plateau du Guizhou.

Alors le nom de la ville, en chinois, est composé de deux caractères, « an » et « shun», qui signifient respectivement « stabilité », -sous-entendu « stabilité nationale »- et « prospérité de l'Etat ». Mais Anshun, pour la majorité des Chinois, c'est surtout ses cascades, particulièrement grandioses. Détails avec Fu Youxin. C'est le vice-maire de la ville :

« Bien qu'elles ne soient pas les cascades les plus grandes du monde, je trouve qu'elles sont les plus belles de l'univers. Il y a près de 380 ans, lorsqu'un géographe et écrivain de voyage chinois, qui s'appellait Xu Xiake, a observé ces cascades et leur beauté, ils les a considéré comme des étoffes brodées de soie, d'or ou d'argent, tissés par la nature. Anshun est une ville qui, véritablement, regorge de cascades. En plus de la cascade Huangguoshu, on a une autre cascade magnifique, en forme de pente abrupte, qui s'appelle Doupotang. Il y en a encore une autre, très belle, comme un collier d'argent qui tombe dans un étang, et qui s'apelle Yinlianzhui. Toutes les cascades ici sont classiques et impressionnantes. Ici, à Anshun, on en compte 110 au total. »

Ce que vous entendez, en ce moment, c'est le bruit de l'eau qui tombe de la cascade Doupotang. Une cascade imposante, de 21 mètres de haut, dont le sommet est particulièrement large. En amont de ce sommet se trouve un énorme étang d'une superficie de 15 000 m².

Particularité de cette cascade : en s'en approchant, on éprouve souvent une sensation étrange... La cascade, en effet, « hurle ». Le bruit de l'eau qui tombe de 21 mètres de haut produit un son particulier qui vaut à la cascade le surnom de « cascade hurlante ». Précisions avec Mademoiselle Liao, la guide touristique locale :

« La chute Doupotang est la plus large de cette zone de cascades. Elle a 105 mètres de large et 21 mètres de haut. Précisons que la dernière partie du feuilleton « Le roi des Singes » a été filmée ici. A l'intérieur de cette cascade, énorme et large, il y a un « jardin des oiseaux » où se trouvent des paons, des cygnes, des canards sauvages ou encore des canards mandarins. En plus, les plantes sont abondantes ici. Et on est près d'une rivière, qui s'appelle Baishui, c'est agréable. »

Mademoiselle Peng, une jeune touriste venue du Sichuan, voit les cascades pour la première fois. Elle se dit particulièrement impressionnée par la chute d'eau de Huangguoshu.

« Cette chute d'eau est magnifique ! Quand je m'approche d'elle et qu'il y a cet espèce de brouillard d'eau, je me sens bien, et à l'aise. C'est un sentiment qu'on ne peut pas éprouver ailleurs. »

Le site de Huangguoshu est connu dans le monde entier pour la concentration, sur une petite zone, de magnifiques cascades, considérées comme les plus importantes de Chine. Des cascades qui font également la fierté de He Xiaoyun. C'est le vice-président de l'association qui administre le site :

« Le site de Huangguoshu regroupe au total 18 chutes d'eau. Des cascades abruptes, magnifiques, extraordinaires et très jolies. On dirait une grande famille de cascades. La société qui édite le Livre Guinness des records a même qualifié l'endroit de plus importante concentration de cascades du monde. Je suis heureux d'inviter tout le monde à visiter les cascades de Huangguoshu. Je suis sûr que vous passerez des vacances agréables ici. »

Le site des cascades de Huangguoshu a une superficie de plusieurs dizaines de kilomètres carrés et est niché au coeur d'un ensemble de montagnes aux formes extraordinaires, où sont présentes de nombreuses grottes et de rivières qui s'entrecroisent. Car il n'y a pas que des chutes d'eau à Anshun. Une grotte particulièrement belle, surnommée « le palais du dragon », se visite également. Les détails avec Fu Youxin, le vice-maire de la ville :

« Vous pouvez sentir ici la fraîcheur des lacs naturels chinois. En faisant du bateau dans la grotte, vous pouvez apprécier le côté grandiose de l'eau qui jaillit et des stalactites qui ont des formes vraiment extraordinaires. Les grottes d' Anshun sont vraiment extraordinaires et surtout, nombreuses. A part le « palais du dragon », il y a plus de 1 200 grottes différentes dans cette région montagneuse, qui, au total, a une superficie de 10 000 km². »

Mais Anshun, ce n'est pas seulement de beaux paysages naturels, c'est également un endroit où découvrir certaines des différentes ethnies qui composent la Chine. On le rappelle, le pays compte 56 ethnies. Les « han » sont majoritaires, avec environ 93% des Chinois qui font partie de cette ethnie. Mais la Chine, c'est aussi 55 autres ethnies, minoritaires, réparties dans tout le pays. Yan Xueli est la directrice du Bureau de propagande d'Anshun :

« On compte des habitants de 39 ethnies différentes dans notre ville. Des gens de l'ethnie Yi, Miao, Hui et Qilao, etc. Les fêtes sont donc nombreuses. Par exemple, la fête de « Tiaohua ». C'est une des fêtes les plus importantes de l'ethnie Miao. Selon la légende, elle a été créée par Yang Nu, un héros de l'ethnie Miao. Le nom de cette fête a été inspiré par une colline légendaire, sur les versants de laquelle poussaient en grand nombre de fleurs et d'arbres magnifiques. « Tiaohua », en langue Miao, se traduit par « aller sur la colline ». Durant la fête, les Miao, surtout les plus jeunes, s'habillent en costume de fête, les garçons jouent d'une espèce de cornemuse chinoise, les filles agitent des clochettes et jettent des mouchoirs. On danse en tournant autour des arbres, on monte en haut d'une perche décorée de fleurs, on participe à des compétitions de tissage... Il y a aussi des représentations d'arts martiaux, des combats de taureaux et d'autres activités culturelles. »

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |