v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Yanji
2009-01-06 15:05:41 cri
Yanji est le chef-lieu du département autonome d'ethnie coréenne de Yanbian, province du Jilin, ainsi que son centre économique, politique et culturel. Plus de 40 % des habitants appartiennent à l'ethnie coréenne. C'est également un carrefour de communication important de cette province.

C'est une ville propre et calme, et son style d'architecture est celui des années 1980 en Chine. En novembre, le temps se refroidit et les habitants locaux sortent alors de moins en moins.

Les sites touristiques les plus célèbres du département autonome de Yanbian sont ceux des monts Changbai. Le nom de ces monts vient de ses nombreuses pierres calcaires blanches et de la neige. Les monts Changbai sont les plus hauts de la Chine du Nord et servent de frontière entre la Chine et la RPD de Corée. Jusqu'aujourd'hui, ces monts ont conservé un état quasi vierge. Leur flore est riche : du pied au sommet, les variétés de plantes vont de celles de la zone tempérée à celles de la zone froide.

Les monts Changbai sont des volcans éteints. Selon les registres historiques, ils ont connu trois éruptions depuis le XVIe siècle. Ainsi, la lave a creusé un bassin, et au fil du temps, les eaux accumulées ont formé un lac : l'actuel lac Tianchi. Du nord, de l'ouest et du sud, on peut admirer ce lac tout en étant en Chine (le côté est du lac se trouve en RPD de Corée). En hiver, les côtés ouest et sud sont fermés à cause de la neige. Le site du versant nord est celui qui a été exploité le premier et ses installations sont les plus perfectionnées. Il est ouvert à longueur d'année.

Le lac Tianchi est le plus grand lac de cratère et celui qui est situé à la plus haute altitude en Chine du Nord. Il se trouve en effet à 2 194 m d'altitude, à la frontière entre la Chine et la RPD de Corée. Sa forme est ovale -- 4,85 km de long, du sud au nord, et 3,35 km de large, d'est en ouest -- et il s'étend sur 9,82 km2. Sa profondeur moyenne est de 204 m, 373 m au plus profond. C'est le lac chinois le plus profond. Ses paysages sont magnifiques, mais il faut les voir lors d'un jour sans nuages, ce qui est plutôt rare, car il y tombe souvent des pluies torrentielles et de la grêle.

La meilleure saison pour voyager aux monts Changbai est au c?ur de l'été. Toutefois, les gens de l'endroit préfèrent l'hiver, car ils peuvent alors y prendre un bain dans les sources chaudes.

La région des monts Changbai est en effet très riche en eaux thermales. Elle compte 179 sources thermales dont la température dépasse 40 °C, et la température la plus élevée atteint 82 °C. Ces eaux chaudes se trouvent à différents endroits et ont différents débits et températures. Les plus proches du lac Tianchi jaillissent tout près, alors que les plus éloignées se trouvent à des centaines de kilomètres de lui. Les plus célèbres sources thermales -- notamment les sources Changbai, Tiyun et Hubin -- sont des hauts lieux touristiques qui attirent une grande affluence de visiteurs.

La source thermale Changbai s'étend sur plus de 1 000 m2. Plus de 30 petites sources crachent de la vapeur à longueur d'année; la température y atteint 82 °C. Comme les eaux chaudes contiennent beaucoup de soufre sublimé, elles ont des effets curatifs pour l'arthrite, les malaises gastriques et les dermatoses. La source thermale Tiyun se trouve du côté ouest des monts Changbai et couvre une superficie de moins de 10 m2. On y trouve sept petites sources où la température de l'eau atteint 60 °C environ. Ses qualités sont semblables à celles des eaux de la source thermale Changbai.

De la même manière qu'à Beijing il faut déguster le canard laqué, à Yanji, il faut absolument goûter les nouilles à la coréenne de Yanji. Elles sont très célèbres. On trouve de ce type de nouilles dans tout le pays, mais les vraies, on ne peut les trouver qu'à Yanji.

Le restaurant de nouilles coréennes Jindalai est connu à Yanji. On dit que le bol qu'on y sert est tellement grand qu'on peut pratiquement s'y plonger la tête. Ses nouilles sont faites de blé noir, et on leur ajoute un ?uf complet et un gros morceau de pastèque, alors qu'ailleurs on met seulement un demi-?uf et une petite tranche de pomme. On y met aussi trois tranches de b?uf, deux boulettes de poulet, du chou mariné à la coréenne et du concombre coupé en filaments.

Le restaurant de riz cuit à la sauce coréenne de Quanzhou est également très connu dans la région et sert des spécialités coréennes. Les mets qui y sont servis sont très simples : du riz cuit en sauce, une soupe à la sauce épaisse de soja fermenté et quelques petits plats. La plupart des clients sont d'ethnie coréenne, et en y entrant, on se sent dépaysé. Le décor et le style du restaurant sont coréens : il faut enlever ses chaussures et s'asseoir devant une table à la coréenne. Ce repas de riz cuit à la sauce coréenne est vraiment délicieux.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |