v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Le paysage unique de Zhangjiajie
2009-01-04 09:36:37 cri

Le15 juillet 2007, après avoir effectué un voyage à Zhangjiajie, le journaliste étatsunien Simon Winchester, a publié dans le New York Times un article intitulé : « China's Ancient Skyline ». Il y racontait en détail ses impressions à la vue des innombrables pics rocheux. « C'est un spectacle qui surprendra au plus haut point les non avertis, probablement comme le moment où un cultivateur de soja du Midwest sort du tunnel Lincoln pour se retrouver dans le canyon du centre de Manhattan », écrivait-il, en ajoutant : « Zhangjiajie est aussi grandiose que la Grande Muraille. »

À Zhangjiajie, dans le nord-ouest de la province du Hunan, des milliers de pics se dressent de manière aussi élancée et gracieuse que des jolies filles. Cette comparaison n'étonnera pas du tout les personnes qui y sont déjà allées.

On dit que la topographie de Zhangjiajie appartient au relief karstique comme on en trouve en Slovénie. Selon les géologues, les 3 000 pics verdoyants de Zhangjiajie furent formés durant des centaines de millions d'années, au sein d'une strate rocheuse semblable, dans le climat tropical de l'Asie, ainsi qu'en raison de l'érosion causée par le mouvement des eaux et de l'écroulement qui en a résulté. Il y a 1,5 milliard d'années, des mouvements violents de l'écorce terrestre dans cette région ont créé des fosses marines et ont provoqué des éruptions volcaniques sous-marines. La grande quantité de quartz contenue dans ces éruptions a constitué le matériel de base ayant formé les forêts de pics en grès quartzite que l'on trouve à Zhangjiajie. Il y a 380 millions d'années, le Nord-Ouest du Hunan a été en grande partie submergé par l'eau de mer, ce qui a charrié vers Wulingyuan de Zhangjiajie, alors une mer peu profonde, une grande quantité de boue et de gravier. Puis, au fil du temps, le grès quartzite s'est transformé en forêts de pics; ce sont celles que l'on observe aujourd'hui. Avec ses 3 000 pics en forme de piliers, cette région a la topographie de forêts de pics de grès quartzite la plus typique du monde. Certains géologues ont proposé que ce type de topographie soit nommé « topographie Zhangjiajie ».

Si le relief karstique typique en Slovénie est connu dans le monde pour ses grottes, ses forêts de pics ne sont pas aussi magnifiques que celles de Zhangjiajie, surnommé le « paradis miniature ». Quant aux forêts de pierres du Yunnan, également gracieuses, à comparer à Zhangjiajie, elles manquent malheureusement de nuages et de rivières. Les milliers de pins placés par la nature sur les falaises permettent aux touristes de se mettre à l'abri. Le relief de Danxia (nommé d'après la montagne Danxia, province du Guangdong), une topographie de grès rouge formée sous l'effet de l'érosion du vent et de l'écroulement, est en général plat au sommet. Bien qu'il soit beau à voir, le Danxia s'érode facilement sous l'effet du vent et de l'eau et n'a pas la splendeur du relief de grès quartzite de Zhangjiajie.

Rochers, ruisseaux, forêts et grottes

Zhangjiajie, qui possède « pics, forêts, grottes, sources, lacs et cascades », n'a été découvert que dans les années 1980. Dès lors, il n'a cessé de susciter l'attention dans le monde entier. Durant les vingt dernières années, il a reçu quatre mentions : il est devenu le premier parc forestier national de Chine; il a été déclaré zone pittoresque de niveau 5A de la Chine ; il a été inscrit au patrimoine naturel mondial; et il a été classé sur la liste des géoparcs du monde.

Le grand écrivain Shen Congwen a décrit Zhangjiajie en ces termes : « Dans l'ouest du Hunan, tout le paysage a une beauté sereine, mais il semble aussi avoir un léger chagrin. Chacune de ses parties est assez belle pour être dessinée sur papier ou pour devenir une peinture remarquable. Un paysage poétique s'offre aux regards... »

À Zhangjiajie, l'eau coule silencieusement des interstices des montagnes pour former des lacs calmes et des ruisseaux qui murmurent. Les plus inoubliables sont le ruisseau Jinbian, le lac Baofeng et la rivière Maoyan. Le ruisseau Jinbian serpente entre des pics fantastiques et des vallées profondes; de chaque côté, des falaises semblent monter jusqu'au ciel et on a l'impression d'être dans un corridor profond et tranquille créé par l'histoire. Pour ce qui est du lac Baofeng, avec ses eaux limpides, il est comme une jadéite incrustée à son sommet. La rivière Maoyan, qui se trouve sur le cours supérieur de la rivière Lishui, se caractérise par ses eaux limpides et par les montagnes verdoyantes qui se trouvent sur ses rives, sans compter ses rochers en surplomb et ses pierres bizarres; elle jouit d'une réputation de « galerie de cent li » (1 li = 0,5 km). Une croisière sur la rivière Maoyan est une expérience extraordinaire qui offre une aventure excitante et poétique, aussi fantastique qu'un rêve.

Zhangjiajie est un musée naturel où les merveilles sont omniprésentes. La grotte Huanglong est qualifiée de « meilleure grotte de Chine » et de « première merveille du monde ». Ceux qui l'ont visitée ont pu être les témoins du spectacle prodigieux des salles et des cavernes qui se dissimulent les unes derrière les autres puis se rejoignent, de même que des grottes et des pics qui semblent s'empiler les uns sur les autres.

Le mont Tianmen représente une des merveilles de Zhangjiajie. Il appartient au relief karstique ayant été formé par les mouvements de l'Himalaya. Il est réputé pour un phénomène exceptionnel : le trou de la Porte céleste situé à la plus haute altitude dans le monde. Il a 131,5 m de haut, 57 m de large et 60 m d'épaisseur. Beaucoup d'histoires circulent sur la position de ce trou. Certaines personnes âgées de Zhangjiajie auraient été les témoins d'un changement prodigieux. On dit qu'il y a 70 ou 80 ans, au quai Nanmen de la rivière traversant la ville, on pouvait clairement voir ce trou. Aujourd'hui, cette scène ne peut être vue que du pont Dayong, à 2 km du quai.

Ce phénomène cache un mystère. L'endroit auquel le trou fait face a toujours été prospère et développé. Il y a 70 à 80 ans, le quai Nanmen était le plus animé de Zhangjiajie. Aujourd'hui, le pont Dayong est devenu la destination d'investissement préférée des gens d'affaires.

Pour favoriser le développement du mont Tianmen, M. Zhang Tongsheng, originaire de Tianjin, a investi 300 millions de yuans dans la construction d'une route de montagne. Dans le téléphérique, on découvre le panorama de cette route aux 99 méandres, tel un ruban de couleur ou un dragon qui ondule. On dit qu'il est possible que cette route soit la plus longue route de montagne au monde.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |