v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Space for imagination
2008-11-20 10:19:57 cri

Bienvenue, vous êtes toujours dans Carnet de route, l'émission tourisme de RCI. Nous allons nous rendre à présent dans un café pékinois pour le moins original.

Celui que nous allons visiter s'appelle « Space for imagination ». « Un espace pour l'imagination », si on s'amusait à traduire en français... Un café qui propose bien sûr, inévitablement... du café. Et quelques plats et autres gâteaux. Mais qui diffuse également des films, à l'occasion. Des films qu'on peut qualifier d' « artistiques » ou d' « indépendants ». Bref, des films à petit budget qu'on peut rarement voir dans les cinémas traditionnels de Beijing.

Ce café est donc devenu en quelque sorte un lieu de rencontre pour cinéphiles.

Il se trouve tout près des universités de Tsinghua et de Beijing, les deux plus réputées du pays. Situé à l'intérieur d'un quartier résidentiel, l'endroit est assez difficile à repérer sans demander son chemin. C'est peut-être un peu aussi ce qui fait le charme de cet endroit, isolé des autres quartiers animés, remplis de bars et de cafés bruyants pleins de clients. Ici, c'est une ambiance d'art, mêlée de nostalgie, qui règne. La décoration intérieure et les tables en bois ont été conçues par la mère de l'ancien propriétaire du café.

« Space for imagniation » a ouvert en 2000. Retour en arrière avec Liu Junbin, un des responsables du café :

« Le cinéma, les livres et bien sûr le café, aussi, sont les principaux éléments qui cosntituent l'ambiance de notre établissement.. Au tout début, un homme, qui était dans le milieu du livre, voulait créer quelque chose qui a un lien avec les livres. Il a donc ouvert un café dans lequel il a également installé une bibliothèque. A ce moment-là, le café se trouvait à l'entrée Ouest de l'Université Tsinghua. Ensuite, notre café a déménagé ici. Le patron a changé, aussi. Et cette fois-ci, c'était quelqu'un qui adore le cinéma. Et diffuser du cinéma indépendant, c'est devenu la principale spécificité de notre établissement, à présent. »

Le cinéma, qui n'était donc au départ qu'un plaisir personnel du propriétaire, s'est donc imposé comme la véritable marque de fabrique de ce café. Une spécificité qui a permis d'attirer les amateurs de cinéma indépendant et plus généralement tout ceux qui ont un faible pour le cinéma. Depuis, le café porte une attention toute particulière au développement du cinéma indépendant. Aussi bien chinois qu'étranger.

Mais pour que le lieu ne soit pas uniquement un lieu de consommation mais aussi d'échanges, l'équipe du café a décidé d'organiser tout au long de l'année différents festivals. On peut citer le Festival chinois de cinéma indépendant, une semaine du cinéma autrichien, l'avant-première du film Beijing Bicycle, ou encore une exposition consacrée à l'anthropologie dans le Yunnan... entre autres !

Des événements, des rencontres, au cours desquelles les cinéphiles peuvent non seulement profiter de films difficiles à voir dans le circuit habituel, mais également lier connaissance avec d'autres visiteurs.

Mais comme on l'a dit tout à l'heure, le café se trouve dans un endroit difficile à trouver. Ecoutez Liu Junbin, à nouveau au micro :

« Au moment de la création de notre café, il y avait peu de bars ou de cafés à Beijing. Donc c'était une attente de la part de tout ceux qui étaient partis dans des pays occidentaux et qui étaient revenus en Chine. Ils cherchaient des cafés. Et puis, ceux qui fréquentent le « Space for imagination », sont souvent nos vieux clients. Et ils font venir leurs amis. C'est pourquoi on dit que la première fois, c'est un ami qui vous amène ici. La deuxième fois, vous emmenez un ami. La troisième fois, votre ami y amène ses amis. Et enfin, tous les amis se croisent, par hasard, dans le café! Dans les meilleurs moments, trois films par semaine étaient diffusés au Space for Imagination. Mais aujourd'hui, à cause des travaux qui ont actuellement lieu dans l'établissement, il n'y a plus de salle de cinéma dans l'établissement, et les films sont diffusés directement dans la salle où on fait le service. Et on passe seulement un film par mois. »

Mais le Space for imagination compte bien revenir à la normale pour retenir ses clients. L'année prochaine, il va ainsi louer une pièce de 250 mètres carrés à l'étage supérieur pour la transformer en salle multi-fonctions. Liu Junbin :

« L'année prochaine, nous allons louer la pièce à l'étage supérieur. Elle a une superficie de 250 m². Ce sera une salle multi-fonctions. A part y diffuser des films, nous allons également faire venir des groupes de musique, où encore y faire jouer des pièces de théâtre ou même, organiser des expositions de peinture. »

Liu Junbin le promet : le cinéma constituera toujours l'esprit du Space for imagination. L'équipe du café vient même de créer un organisme pour défendre et promouvoir les actions autour du cinéma...

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |