v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Balade le long de la rivière Shanmu
2008-09-01 09:26:42 cri
La rivière Shanmu se trouve dans le Sud-Est de la province du Guizhou. Réputée pour ses eaux limpides, sa végétation luxuriante et son air frais, la rivière fait actuellement l'objet d'une attention tout particulière des autorités locales.

Nichée au coeur des montagnes, la rivière Shanmu est longtemps restée relativement anonyme pour la plupart des gens. Ce n'est qu'en 1995 qu'un homme de la région, revenu au pays, s'est rappelé de son enfance, quand les habitants du coin mettaient dans la rivière du bois de chauffage ramassé plus en amont, pour le récupérer en aval. En retournant dans la maison de son enfance, il a observé les lieux. Il s'est alors rendu compte que sur la rivière, sur ses 44 km de long, compte au total plus de 640 mètres de chutes d'eau naturelles. Des paysages qui attirent chaque année désormais de nombreux visiteurs.

La beauté de la rivière réside dans sa simplicité, très « pure ». Pour les habitants du coin, la source depuis laquelle coulent les eaux de la rivière est elle-même alimentée par des eaux souterraines, enfuies sous la montagne. La pureté et la limpidité de l'eau sont telles qu'elle peut même se boire directement. Une caractéristique qui a donné à la rivière le surnom de « Rivière de l'eau minérale ». Une rivière que l'on peut même descendre en rafting. Elle est même très connue pour cela. Le voyage dure 20 kilomètres, qu'on peut réaliser en à peu près trois heures. Des touristes venant de tous les coins du pays viennent désormais ici, à la belle saison, pour faire du rafting et échapper un temps à la chaleur estivale.

Juste après la ligne de départ, le bateau navigue sur un large cours d'eau, presque aussi tranquille qu'un lac. Mais le guide avertit : les participants ne sont qu'au tout début du parcours, et les eaux sont encore calmes... Bien calés dans le bateau, ils se laissent flotter au gré du courant. Au-dessus d'eux, le ciel bleu. Tout autour, la rivière émeraude. Et le paysage, lui, le long des quais, devient de plus en plus beau. La végétation se fait plus épaisse, les lianes s'enroulent autour des rochers, les fleurs jaunes ou pourpres dispersées de part et d'autre de la rivière donnent au tableau un visage féerique.

Alors évidemment, le rafting n'est pas qu'une promenade tranquille au milieu des fleurs et d'eaux paisibles... Car dans certaines portions où le niveau d'eau est particulièrement bas, il arrive que le radeau s'échoue lamentablement sur les rochers. Il faut alors ramer avec force ou pousser le bateau dans l'eau pour continuer la progression.

Sur les bords de la rivière, on voit parfois, installés là, des barbecues, grillant viandes et autres légumes qui sont vendus aux touristes. Lorsque les bateaux passent, quelques paysans sont déjà debout dans l'eau pour attirer la clientèle. Si vous y venez en été, vous trouverez quelques enfants parmi ces vendeurs. Les enfants locaux ont tous la peau noircie par le soleil, le corps robuste et une franchise chaleureuse qui fait chaud au coeur. Les vendeurs de grillades sont des villageois des alentours, qui portent en général les aliments sur leur dos et marchent pendant des heures sur les routes pour gagner leur vie. Les aliments et les boissons sont donc ?et c'est normal- plus chers qu'en ville.

Assis sur une chaise en bois, avec la brise qui caresse le visage, la rivière qui coule à côté et une pomme de terre ou un épis de maïs rôti dans la bouche, le touriste a vite fait d'oublier la fatigue du voyage. Mais attention ! Car plus en aval, la rivière devient plus large, le courant plus rapide et le nombre d'écueils devient lui aussi de plus en plus important. Cette fois, plus le temps d'admirer le paysage ! Les touristes deviennent nerveux et excités. Le bateau est emporté par le courant et les tourbillons de l'eau. Plonge dans l'eau puis en ressort. Les vagues mouillent les participants de la tête aux pieds, déclenchant les cris de certains. Mais les risques de chavirer sont finalement rares. Et lorsque, épuisés par le torrent, les participants constatent enfin que la rivière retrouve son calme, il est déjà l'heure de débarquer. Certains, encore sur le quai mais pas encore rassasiés, n'ont qu'une envie, retourner sur la rivière.

Au crépuscule, le soleil couchant rougit le ciel, les rayons de soleil étincèlent sur la rivièr... Une scène magnifique qui vient récompenser une journée d'efforts.

Question :

1. Sur combien de kilomètres peut-on faire du rafting le long de la rivière Shanmu ?

A : une quarantaine de kilomètres B : une vingtaine de kilomètres

 

2. Quelle partie de la rivière compte le plus d'écueils ?

A : l'amont B : l'aval

 

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |