v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Jeux olympiques de Munich 1972 : présentation
2008-06-03 09:51:06 Le site officiel des JO 2008

La dimension des Jeux de 1972 à Munich battit toutes les catégories de records, avec 195 épreuves et 7 173 athlètes de 121 pays. Ils étaient supposés célébrer la paix et durant les premiers dix jours tout se déroula parfaitement. Mais au matin du 5 septembre, huit terroristes palestiniens s'introduisirent dans le village olympique tuèrent deux membres de l'équipe israélienne en prirent neuf en otage. Au cours de la lutte qui s'ensuivit, les neuf otages furent assassinés ainsi que cinq des terroristes et un policier. Les Jeux Olympiques furent suspendus et un hommage à la mémoire des disparus eut lieu dans le stade olympique. Par défi devant le terrorisme, le Comité International Olympique ordonna la poursuite des compétitions après une pause de 34 heures. Les autres détails de ces Jeux à Munich n'ont pas grand sens par comparaison, il n'en demeure pas moins qu'ils eurent leurs hauts faits. Le tir à l'arc fut réintroduit dans le programme olympique après cinquante deux ans d'absence et le handball après trente-six ans. Le slalom en canoë y fut inscrit pour la première fois. Les Jeux de 1972 furent également les premiers à présenter une mascotte portant un nom. Il s'agissait de Waldi, le teckel. Le nageur américain Mark Spitz décrocha sept médailles d'or qui vinrent s'ajouter à celles qu'il avait obtenu en 1968. Le Finlandais Lasse Viren chuta à mi-parcours dans la finale du 10 000m mais il se reprit et réalisa un record du monde en gagnant la première des quatre médailles d'or de sa carrière. Le lutteur de style libre russe, Ivan Yarygin, terrassa ses sept concurrents dans sa première compétition olympique en catégorie poids lourd. L'Allemande de République fédérale, Liselott Linsenhoff, prit part à la compétition de dressage et devint la première cavalière à remporter une médaille d'or dans une épreuve individuelle. L'étoile des médias aux Jeux à Munich fut la toute petite gymnaste soviétique, Olga Korbut, dont le spectaculaire cycle de succès en compétition par équipe et ses échecs répétés dans les épreuves individuelles avant un succès dans la finale aux appareils capta l'attention des amateurs du monde entier.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |