v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Les mausolées des Xia de l'Ouest
2008-02-15 10:48:33 cri
Les mausolées des Xia de l'Ouest se trouvent dans la Région autonome Hui du Ningxia. Les fouilles qui y ont été entreprises constituent une des cent découvertes archéologiques les plus sensationnelles durant le 20ème siècle en Chine et elles occupent aussi une importante place dans l'histoire archéologique des ethnies minoritaires de Chine.

En Chine coexistaient il y a 770 ans trois dynasites, à savoir, le régime des Song de l'ethnie Han établi dans la Plaine centrale, celui des Liao d'ethnie Nürzhen dans le Nord-Est et celui de Grand Xia de l'ethnie Dangxiang, alias Xia de l'Ouest, établi dans le Nord-Ouest du pays.

En tant qu'un royaume indépendant, l'Etat des Xia de l'Ouest avait sa propre langue orale et écrite. En 1227, l'armée mongole dirigée par Gengis Khan conquit les Xia de l'Ouest. Les Mongols se livrèrent au massacre des habitants Dangxiang, et les livres et archives de la dynastie des Xia de l'Ouest en furent complètement détruits, laissant aux générations postérieures de nombreux énigmes à déchiffrer.

Au début des années 70 du siècle dernier, les ruines des mausolées royaux des Xia de l'Ouest ont été fortuitement découverts. En l'espace de 30 ans qui ont suivi la découverte, les archélogues chinois y ont entrepris à maintes reprises des investigations, relevés et excavations, tirant au clair grosso modo la répartition et la structure de ces mausolées.

Les mausolées des Xia de l'Ouest ont été construits dans le désert. Ils y sont répartis ça et là dans un rayon de 50 km carrés.On compte au total 9 tombeaux impériaux et quelque 250 tombes des mandarins et nobles. Il s'agit d'un des nécropoles les plus imposants et les mieux conservés en Chine au titre des ruines laissées à la surface du sol. Son envergure équivaut à peu près à celui des treize tombeaux des Ming à Beijing. Chacun de ces 9 mausolées est un ensemble de constructions indépendant et complet. Sis au nord et donnant sur le sud, ces mausolées sont imposants, en forme rectangulaire et d'apparence solennelle.

Le mausolée No.3 couvre la plus vaste étendue parmi les 9 tombeaux et il est aussi le mieux conservé. Les archéologues, preuves à l'appui, ont confirmé qu'il s'agit du tombeau de Li Yuanhao, empereur-fondateur de l'Etat des Xia de l'Ouest. Aussi les fouilles archéologiques ont-elles été axées sur le mausolée NO.3

La pagode du mausolée est censée être la « pyramide de l'Orient ». Elle se trouve au nord-ouest du nécropole et juste derrière la chambre mortuaire. C'est un édifice octogonal en pisé à l'intérieur. Pour la partie supérieure, les différents étage échelonnés se rétricissent d'un niveau à un autre avec un diamètre maximal de 34 m environ. On n'a pas encore pu déterminer pour le moment s'il y a 7 ou 5 étage au-dessus du soubassement de la pagode. Etant à la fois une construction importante et spécifique du mausolée, on ne trouve pas de semblable dans les autres nécropoles de Chine. A travers ce type de mausolée, on peut percevoir des coutumes et pratiques funéraires réservés aux nobles des Xia de l'Ouest.

Le 30 vril 2000, au cours des fouillles entreprises dans le mausolée No.3, les archéologues ont découvert un « homme-oiseau », une sculpture intacte qui a une tête humaine et un buste d'oiseau. D'après les spécialistes, c'est justement Jialinpinjia, un oiseau fabuleux vivant dans l'Hymalaya et mentionné dans des soutras bouddhiques. C'est un oiseau du Monde de la Joie parfait, et il est capable d'émettre des sons mélodieux et merveilleux. Il semble qu'il s'agit d'un objet de décoration d'un édifice bouddhique.

Jusqu'ici, ont été exhumés dans les mausolées des Xia de l'Ouest 140 mille tules, 200 objets de décoration architecturale et d'autres vestiges. Les archéologues estiment que les mausolées des Xia de l'Ouest ont été profondément influencés par l'architecture bouddhique et leur construction s'est inspirée des exemples des tombeaux impériaux d'ethnie Han de la Chine antique. Avec une forme architecturale tout à fait originale, ils ont harmonieusement combiné la culture Han, la culture bouddhique et la culture d'ethnie Dangxiang, occupant ainsi une importante place dans l'histoire du développement des tombeaux impériaux en Chine. La profusion des vestiges exhumés dans ces mausolées sont marqué d'un seau indélible de l'histoire et de la culture des Xia de l'Ouest. Ils ont une valeur inestimable et présentent des formes architecturales toute particulières. Tout cela reflète de manière concentrée les caractéristiques de l'histoire et de la culture des Xia de l'Ouest. Ces mausolés méritent d'être considérs comme un grand musée de la culture des Xia de l'Ouest pour le public.

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |