v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Le Village millénaire de Liukeng
2008-01-29 15:08:44 cri
Liukeng se trouve dans la province du Jiangxi, au centre de la Chine. Il a été construit au Xe siècle. Le village a donc une histoire vieille de plus de 1 000 ans.

Le village occupe une superficie de quatre kilomètres carrés. Une surface où se dressent plus de 500 constructions, de diverses périodes. Le village compte sept ruelles horizontales, coupées par une ruelle verticale. A l'entrée de chaque ruelle sont installés des espèces de bunkers.

A l'Ouest du village, il y a un bâtiment, qu'on appelle « la tour Zhuangyuan ». « Zhuangyuan », c'est le titre que l'on donnait au lauréat des examens impériaux qui avait obtenu la meilleure note. Et c'est justement l'un deux, Dong Deyuan, qui a fait construire cette tour il y a 800 ans. Dans ce bâtiment, qui est le plus haut du village et qui sert ainsi de point de repère, vivent désormais des habitants ordinaires. Des habitants, dans la tour comme dans le village, qui portent tous pour la plupart le même nom de famille : Dong. Tous se disent ancêtres d'un certain Dong Zhongshu, un érudit confucéen de la dynastie des Han, qui a vécu au IIe siècle avant J.-C.

Dong Yongsheng habite dans la tour Zhuangyuan depuis une quarantaine d'années. Depuis 13 ans, il apprend à faire des objets artisanaux. En quelques années, il a créé de nombreux produits artisanaux sur l'histoire de Liukeng. Parmi ces objets : un chapeau original qui porte le nom de Zhuangyuan. Pour en fabriquer un, Yongsheng a besoin d'une semaine de travail. Le chapeau sera ensuite vendu 200 yuans. Mais le couvre-chef sert aussi à prendre des photos avec les touristes :

« Je fabrique le chapeau Zhuangyuan pour pouvoir prendre des photos ensuite, et donner une bonne impression aux touristes. C'est seulement à Liukeng qu'on peut trouver ça ! Les Taiwanais et les Hongkongais, ils aiment ce genre de chapeaux»

Les rues du village sont pavées de galets et tout le long, on trouve d'anciennes constructions grandioses. Sur les toits, des têtes de cheval sculptées, accompagnés du caractère chinois « ren », l'homme, se dressent jusqu'au ciel. L'autre caractéristique du village, c'est le nombre important d'écoles. Des écoles qu'on retrouve dans tout le village, et dont le nombre atteignait 37 à certaines époques. Ce qui montre l'attachement des anciennes générations à l'éducation.

Dans le village Liukeng, un des autres sites immanquables, c'est le Temple des ancêtres des Dong. Un temple d'une superficie de 7 000 m², qui, 360 ans après avoir été construit, a été détruit, en 1937. Il ne reste aujourd'hui que cinq grandes colonnes de pierre. Seuls un couple de lions, en pierre eux aussi, est encore debout au milieu des ruines.

Mais pour en savoir plus sur le Temple des ancêtres des Dong, seule solution : consulter le registre généalogique. Un registre où sont consignés non seulement les branches de la famille, mais aussi le plan du village d'alors, la liste des personnalités, les épitaphes ou encore les calligraphies des personnalités du village. Ce registre est digne d'une petite encyclopédie. Bien imprimé et sauvegardé, il est respecté par tous les villageois. Dong Zhiming, un habitant du village :

« Dans ce registre est inscrit toute l'histoire de notre famille, la famille Dong. Du coup, c'est plus facile pour nous de rechercher les ancêtres bienfaiteurs du village, et nos descendants pourront ainsi les honorer. Pour protéger ce registre, des hommes âgés du village ont fait beaucoup d'efforts, notamment pendant la Révolution culturelle, pendant laquelle ils ont caché le registre. Quand la situation était redevenue calme, ils ont pu ressortir le registre. Ce registre, aujourd'hui, pour nous, joue un rôle de ciment entre les membres de la famille Dong. »

A Liukeng, il n'y a pas que les arbres, les rues, et les bâtiments qui donnent une couleur antique au village. La vie des habitants, elle-même, transporte les visiteurs dans une ambiance tout droit issue de l'Antiquité.

La manière de manger et de vivre des habitants de Liukeng, notamment, garde toujours un goût d'Antiquité. Dans une des maisons du village, une grand-mère d'une soixante d'années fabrique du tofu séché, un aliment que les ancêtres de la famille mangeaient en route pour participer aux examens impériaux ou chercher un travail. Dong Guiping, un des habitants du village, a fait enregistrer une marque « Premier village millénaire » pour vendre son lait de soja fabriqué selon la méthode traditionnelle. Les bougies traditionnelles réalisées par la famille de Xie Xiaoying sont utilisées lors de fêtes, d'anniversaires, et de cérémonies de mariage. Des bougies très populaires parmi les habitants du village.

Sur le même sujet Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |