v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Le cimetière de l'Ouest des tombeaux des Qing
2007-12-19 16:01:54 La Chine au présent
Il est situé au pied du mont Yongning, à 15 km à l'ouest du district de Yixian, province du Hebei. Entouré par des monts et des collines de bois touffu, ce site pittoresque et serein est un excellent emplacement du point de vue de la géomancie. Dans ce cimetière, on trouve les mausolées de quatre empereurs, trois impératrices et sept nobles, de même que ceux de princesses et concubines. Il couvre 100 km2 -- dont 50 000 m2 de superficie construite -- et est entouré d'un mur de 21 km. En tout, on y compte plus de 1 000 salles de palais et 100 sculptures sur pierre, et le tout assez bien préservé. Le style et la disposition sont identiques à ceux du cimetière de l'Est.

Ses mausolées

Le mausolée Tailing. Construit de 1730 à 1737, au pied du mont Yongning, il est le plus ancien et le plus grand dans ce cimetière. Yongzheng, l'empereur qui y est enterré, était le quatrième fils de l'empereur Kangxi. Dans sa conception, ce mausolée ressemble à ceux du cimetière de l'Est.

Le mausolée Tailing de l'Est. C'est le tombeau de l'impératrice Xiaoshengxian, la mère de l'empereur Qianlong. Sa construction s'est déroulée sur 40 ans (1737 à 1777) et a donné 29 bâtiments disposés sur 3,73 ha.

Le mausolée Tailing. Ce sont les 21 tombeaux des concubines de l'empereur Yongzheng. Ils ont été construits durant la période de 1730 à 1737. Le tout est disposé selon le rang, le plus élevé en premier.

Le mausolée Changling. C'est celui de l'empereur Jiaqing et de son impératrice Xiaosurui. En taille, il égale le mausolée Tailing. Son plancher a été pavé de dalles carrées de granit jaune, veiné de pourpre, qui sont lisses et brillantes comme des pierres précieuses. Ces dalles sont tout à fait uniques en leur genre.

Le mausolée Changling de l'Ouest. C'est le tombeau de l'impératrice Xiaoherui de l'empereur Jiaqing. Il a une conception spéciale : entre le monticule et la table d'offrandes, il y a un mur qui produit de l'écho parce qu'il est en forme d'arc. Cela ne se retrouve dans aucun autre tombeau en Chine.

Le mausolée Muling. C'est l'emplacement du tombeau de l'empereur Daoguang et de ses trois impératrices. Ce mausolée avait d'abord été construit dans le cimetière de l'Est. Or, sept ans après son achèvement, on s'est aperçu que de l'eau suintait sur le plancher du palais Souterrain. L'empereur pensait alors que les dragons affluaient dans le tombeau et que si on les mettait au plafond, l'eau cesserait de suinter. Le mausolée a dû être démantelé et reconstruit dans le cimetière Ouest.

Le mausolée Chongling. C'est le dernier mausolée des empereurs féodaux en Chine. Il a été construit en 1909. L'empereur Guangxu et son impératrice y ont été enterrés. Puisque le mausolée a été construit à l'approche de la chute du gouvernement des Qing, il est d'échelle modeste et n'a pas de tour de la Grande Stèle, ni de sculptures sur pierre. Les matériaux sont principalement de l'abrasin (tung) et du fer. Puisque tung a la même prononciation que le mot chinois pour bronze, les gens faisaient des calembours en disant que les bâtiments avaient « des poutres en tung (bronze) et des colonnes en fer ». La grande caractéristique de ce mausolée est son drainage bien intégré.

La lamaserie de la Fortune éternelle. Cette lamaserie a été cons-truite pour des cérémonies impériales commémorant les ancêtres. Elle est le seul exemple de tels temples dans les mausolées impériaux.

Le bois des cyprès antiques. En plus des nombreux complexes de bâtiments, il y a également ce bois de cyprès, réputé comme étant « le meilleur de la Chine du Nord ». Depuis 1730, année du début de la construction du mausolée Tailing, des arbres à feuilles persistantes ont été continuellement plantés dans le cimetière. Ainsi, en 1915, au moment où a été terminée la construction du mausolée Chong- ling, environ 200 000 pins et cyprès avaient été plantés durant cette période de 185 ans.

Sur le même sujet Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |