v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Le palais d'Été, un jardin impérial de Beijing
2007-10-17 10:48:02 cri
Le palais d'Été se trouve dans la banlieue nord-ouest de la ville de Beijing et à 15 km du centre-ville. Il est composé surtout par la colline Wanshou (de la Longévité) et le lac Kunming, et il couvre 293 ha, dont les trois quarts sont occupés par le lac. Autour du pavillon Foxiang (des Fragrances bouddhiques)? l'architecture centrale du palais d'Été ? sont dispersés plus de 3 000 pavillons, pagodes, palais, salles et galeries.

Le palais d'Été est l'un des sites pittoresques les plus réputés du monde en raison de la valeur esthétique de ses jardins paysagers mais aussi de son rôle en science et en histoire.

Un musée de jardins impériaux

Le palais d'Été est le jardin impérial le plus grand et le mieux préservé du monde, et sa connotation culturelle est particulièrement riche. Il a la réputation d'être un musée des jardins impériaux. À l'est, la zone des activités politiques et celle de la vie privée de la famille impériale est de style typique des siheyuan de la Chine du Nord dans lesquels des salles communiquent entre elles par des galeries. Au sud, le lac Kunming imite le lac de l'Ouest de Hangzhou. La digue qui divise le lac en deux lui donne une touche typique de la Chine du Sud. Au nord de la colline Wanshou se dressent des temples de style lamaïste, de même que la pagode blanche et des bâtiments ressemblant à des forteresses. Au nord, c'est la rue Suzhou, flanquée de magasins et au style des villes d'eau de la Chine du Sud.

La zone de la salle Renshou (de la Bienveillance et de la Longévité)

À l'intérieur de la porte Est du palais d'Été, on peut voir une série de bâtiments : c'est la zone des activités politiques et des résidences de l'empereur de la dynastie des Qing (1644-1911). Celle-ci comprend la salle Renshou (de la Bienveillance et de la Longévité), où l'empereur donnait des audiences, de même que la salle Yulan (des Vagues de jade), le palais Leshou (de la Joie et de la Longévité), le jardin Dehe (de l'Harmonie vertueuse), des salles d'attente, des résidences, le Théâtre et des cours.

La salle Yulan était la résidence de l'empereur Guangxu. C'est aussi l'endroit où il a été séquestré par l'impératrice douairière Cixi. Même aujourd'hui, on peut voir les murs qui scellaient les passages menant à cette salle.

La porte Est

C'est l'entrée officielle du palais d'Été. C'est une architecture majestueuse qui s'ouvrait seulement pour l'empereur et l'impératrice.

La salle Renshou

Si on tourne à droite, après la porte Est, la salle Renshou est la première construction que l'on voit. Construite en 1750 sous le règne de l'empereur Qianlong, cette salle fait face à l'est et comprend sept pièces officielles. Son nom original était « salle du Gouvernement diligent ». En effet, pour ne pas oublier ses responsabilités politiques lorsqu'il se divertissait dans les jardins impériaux, l'empereur Qianlong avait ainsi nommé toutes les salles des activités politiques situées dans les jardins impériaux. Sur la terrasse devant la salle, on trouve une paire de dragons et de phénix en bronze qui servaient à brûler du pin et du bois de santal. Dans les quatre coins de la cour se dresse une pierre noire aux formes bizarres; ensemble, ces pierres symbolisent les saisons de l'année.

La salle Yulan (des Vagues de jade)

Elle se trouve au sud-ouest de la salle Renshou et borde le lac Kunming. C'est une architecture de style sanheyuan (salle principale avec ailes latérales) dans un environnement calme et tranquille. En 1898, l'empereur Guangxu avait tenté de modifier profondément le système politique de son pays (la réforme politique de Wuxu ) au détriment des intérêts de l'impératrice douairière Cixi, et celle-ci a alors fomenté un coup d'État, le 21 septembre de la même année. L'empereur étant « reconnu incapable de gouverner », Cixi a pris en charge la régence de l'empire. Dès lors, chaque fois que Cixi allait demeurer au palais d'Été, elle y amenait aussi Guangxu et le séquestrait dans la salle Yulan. Pour empêcher que l'empereur Guangxu ne communique avec l'extérieur, trois murs avaient été construits au nord, à l'est et à l'ouest de la salle Yulan; la seule porte, au sud, était surveillée jour et nuit par des eunuques mandatés par Cixi.

Le palais Leshou (de la Joie et de la Longévité)

Architecture principale du secteur de la vie familiale, le palais Leshou était la résidence de Cixi. Elle y a passé la plus grande partie de ses dernières années. C'est le meilleur emplacement du palais d'Été comme résidence et lieu de divertissement, parce qu'il fait face au lac Kunming, s'adosse à la colline Wanshou et aboutit à la salle Renshou à l'est et à la galerie Couverte, à l'ouest. Dans la cour sont placées des sculptures en bronze telles que cerfs, grues et vases à fleurs; il y a aussi des arbustes et des fleurs, notamment des magnolias, des pommiers et des pivoines. Un magnolia violet a même été transporté du sud de la Chine sous l'ordre de l'empereur Qianlong. Bien qu'il soit deux fois centenaire, cet arbre pousse toujours vigoureusement.

Le jardin Dehe (de l'Harmonie vertueuse)

Ce jardin est au nord de la salle Renshou; c'est l'endroit où l'empereur Qianlong organisait des soirées de poésie et de dégustation de vins avec ses hauts fonctionnaires. En tant qu'édifice le plus célèbre de ce jardin Dehe, la Tour du Théâtre? ou Grand Théâtre, a été construite pour célébrer le 60e anniversaire de naissance de l'impératrice douairière Cixi. La scène est haute de 21 m, légèrement inférieure au pavillon Foxiang, l'édifice le plus élevé du palais d'Été. Ce Grand Théâtre, avec le pavillon Qingyin (de la Pure Mélodie) à Chengde ? province du Hebei ? et le pavillon Changyin (des Sons mélodieux), dans la Cité interdite de Beijing, sont considérés comme les « trois théâtres » de la dynastie des Qing (1644-1911). Parmi les trois, ce Grand Théâtre est le plus haut et le plus grand. Il a contribué de manière importante au développement de l'opéra de Pékin. En effet, puisque Cixi adorait cet opéra, elle y invitait souvent des acteurs et actrices et les récompensait bien; cela a rendu cet opéra encore plus populaire et lui a permis de prospérer et de s'améliorer rapidement. Par conséquent, ce théâtre est surnommé le « berceau de l'opéra de Pékin ». La salle Yile, face à la scène, était l'endroit réservé à l'impératrice Cixi pour assister aux spectacles. Mais seules Cixi et les femmes de la cour impériale pouvaient y entrer; même l'empereur Guangxu ne pouvait admirer les spectacles que par le corridor à gauche, à l'extérieur. Derrière la salle Yile, il y a un palais comprenant cinq pièces où Cixi faisait une pause lors de l'opéra et fumait de l'opium.

Sur le même sujet Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |