v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
La cité de Dukezong, un bourg de Shangrila
2007-09-20 14:08:33 La Chine au présent
À 700 km de Kunming, province du Yunnan, découvrez le sanctuaire de ceux qui cherchent à fuir la vie stressante des villes.

Des maisons en bois et en brique, de style tibétain authentique et richement décorées; des salles de prières resplendissantes de dorures; des colonnes de pierre gravées de canons bouddhiques; et des lanternes multicolores de formes variées, accrochées des deux côtés de rues sinueuses et qui font ressortir le mystère et l'aspect ancien de la cité : voilà ce qui séduit à Dukezong, l'un des bourgs les plus anciens de Shangrila, chef-lieu du département autonome tibétain de Diqing, dans le nord-ouest de la province du Yunnan.

La fondation de Dukezong remonte à 1 300 ans. Depuis ce temps, Dukezong a connu les feux de la guerre et la prospérité des affaires frontalières. En effet, à 3 200 m d'altitude, établi sur un sol fertile et entouré de montagnes, ce bourg important sur l'antique voie Chama (thé et chevaux) a toujours été un carrefour d'échanges culturels et économiques entre les Han et les Tibétains.

Les habitants de Dukezong sont chaleureux, honnêtes et accueillants, toujours enchantés de faire visiter leur maison aux touristes qui le désirent.

Le résidant du 66, rue Beimen, est un vieillard de 74 ans du nom d'Abu. Sa maison, très bien conservée, est en bois et de style tibétain. Le rez-de-chaussée sert d'entrepôt pour le bois de chauffage et d'étable pour le bétail. À l'étage se trouvent une vaste salle avec des poutres gravées de cinq dragons, des chambres à coucher, une salle pour les invités et une salle de prière. Chaque fois que des visiteurs se présentent, Abu ne manque pas de les amener dans la salle de prière pour leur montrer la niche bouddhique et une plaque ancienne gravée d'une paire de dragons dorés. Derrière cette plaque, on trouve l'inscription suivante : " Septième année du règne Chongzhen de la dynastie des Ming (1634), famille Jiao du Shanxi. On croit qu'elle aurait été gravée par un charpentier du nom de Jiao qui aurait aidé à construire la maison, il y a 372 ans. Abu aime bien servir du thé au beurre à ses invités, alors qu'il leur raconte les histoires au sujet de sa maison.

Le mode de vie ancien des Tibétains est également bien conservé à Dukezong. Dans les maisons, on joue encore aux échecs tibétains, comme on le faisait il y a un millénaire, et les clochettes des chevaux résonnent encore le long des sentiers. Chaque soir, sur la place, on allume un feu de camp, puis on chante et on danse. Dans les ruelles, on peut sentir l'odeur du qingke (vin d'orge).

Pour les touristes, Dukezong est le lieu idéal pour acheter des souvenirs. Le long des rues, on peut faire bien des trouvailles : bijoux anciens, tanka, poteries, objets religieux, encens tibétain, divers bibelots, etc.

La renommée de Dukezong a dépassé les frontières de la Chine, et le charme de la cité ancienne attire beaucoup de visiteurs de l'étranger, en plus des visiteurs chinois. Au " Relais de poste du Yunnan et du Tibet ", différentes langues et cultures s'harmonisent tout naturellement. Le Hazelnut Bar est un lieu populaire et confortable où les visiteurs peuvent observer et découvrir à loisir les chants et les danses de style tibétain. La librairie Delamu est un bon endroit pour faire une pause. Dans le fin fonds d'une ruelle, une Étatsunienne est en train de décorer une maison de style ancien qu'elle a louée. Un photographe d'Angleterre s'affaire à préparer une exposition de ses ?uvres. L'épouse de M. Khalid Malik, coordonnateur général en Chine pour le PNUD, a loué une maison tibétaine. Et la liste des gens qui sont séduits par Dukezong pourrait s'allonger...

En effet, bon nombre de personnes se passionnent pour les traditions folkloriques de Dukezong, cette terre de paix et de soleil, et certains ont même changé totalement leur projet de vie pour demeurer dans la cité, s'éloigner de la grande ville et vivre dans un environnement qui les inspire. Dukezong est une cité qui non seulement concentre l'histoire de l'ethnie tibétaine, mais aussi s'ouvre à la modernité et au progrès, en accueillant un nombre de plus en plus grand de touristes venus d'un peu partout dans le monde.

Sur le même sujet Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |