v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Libo, pour se balader au coeur du karst
2007-07-19 09:59:39 La Chine au présent
Selon les experts en formations karstiques, le Guizhou est la province qui abrite le plus grand plateau karstique en Chine, et le district de Libo, situé dans le sud-est de cette province, ne manque pas d'en être un digne représentant.

Dans cette région, ce sont les reliefs en forme de cônes, incluant les fengcong (cônes à base commune) et les fenglin (cônes individuels) qui prédominent. Cependant, la particularité de Libo et de sa réserve naturelle Maolan ? établie en 1984 ? est d'abriter le seul écosystème de forêt karstique de Chine à être largement distribué et stable. En effet, dans la plupart des régions karstiques, les collines sont en grande partie dénudées, et comme la végétation est rare, les animaux le sont aussi. Ce n'est pas le cas pour la réserve Maolan, située dans une zone subtropicale. Les arbres poussent partout, sur les rochers comme dans l'eau, la forêt est luxuriante et abrite 2 000 espèces d'animaux et 6 000 de plantes supérieures. Les photographes y sont particulièrement gâtés, car, quel que soit l'endroit où ils dirigent leur objectif, la beauté de la nature est au rendez-vous. Les formations karstiques se dressent en différentes grosseurs et formes, l'eau des étangs est d'un bel émeraude, des chutes hautes et puissantes ou des cascades délicates - comme la cascade à 68 paliers - dévalent d'un peu partout, et des fleurs de toutes sortes croissent en abondance.

La réserve possède également de rares marécages de forêt karstique comprenant des étangs profonds, des sources, des ruisseaux de ravins et des rivières. Un vrai paradis de la nature!

Pour compléter ce tableau, il faut savoir que la région de Libo est faiblement peuplée : 19 personnes au km2. Dans la réserve Maolan comme telle, il n'y a que 4 000 personnes appartenant pour la plupart aux ethnies bouyei, shui et yao; heureusement pour la conservation de ce splendide endroit, depuis des siècles, ces ethnies considèrent comme essentiel de vivre en harmonie avec la nature!

En juillet et août 2006, lors de leur visite à Libo pour le compte du patrimoine mondial de l'Unesco, les Drs John MacKinnon et William Bleisch, deux spécialistes de la biodiversité, ont fait le commentaire commun suivant : « Ce qui est si important dans les exemples de paysages karstiques qui ont été sélectionnés pour cette candidature, c'est qu'ils comprennent une faune et une flore, qu'ils demeurent des exemples dynamiques et vivants de leur catégorie et que de tels exemples sont rares et précieux. » Il suffit, comme nous l'avons fait, de passer quelques heures dans cette réserve féerique pour penser que, peut-être, le paradis peut exister sur Terre!

Sur le même sujet Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |