v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Visite dans la province centrale du Henan
2007-05-18 16:14:05 cri
Les gens parlent facilement des traditions culturelles de la Chine et de ses paysages anciens, mais peu les vivent au quotidien. Cependant, dans la province centrale du Henan, tout est à portée de main: le traditionnel et le moderne célébrés d'une façon subtile, ou en fanfare artistique. Voyager dans le Henan a dissipé une grande partie de mon incrédulité et ouvert mes yeux sur des choses bien au-delà de l'imagination humaine. A tous points de vue, cette région de la Chine a beaucoup plus que les "régals pour les yeux" habituels à offrir au monde. Le trajet en bus de luxe jusqu'à la province du Henan s'est révélé une expérience magnifique et reposante. Je ne savais trop qu'attendre de ce voyage, mais j'étais ouvert à toute aventure et à toutes les surprises.

A l'approche de Kaifeng, j'ai pu voir les voûtes et les flèches d'anciens monuments des deux côtés de la route, ornées de drapeaux colorés et de bannières ondulant sous le vent. Je ressentis une vague d'excitation, impatient de les voir tous. Après avoir quitté le terminal des bus de Kaifeng, j'étais un peu perplexe devant tous les sites à visiter. Un chauffeur de taxi amical m'a proposé ses services en tant que guide, et la suite a été facile. En fait, il y a un certain nombre de choix de guides, clairement indiqués, et les prix sont d'un très bon rapport et raisonnables. Une balade en voiture, en vélo ou en petit train autour du splendide lac est un must. C'est une façon de découvrir les différentes vues très contrastées: des bâtiments anciens et neufs, de petits parcs vallonnés, d'immenses arbres feuillus, des rues emplies de vendeurs et de boutiques de souvenirs. Il est impossible de ne pas ramener à la maison une peinture de ce tableau mystique. En ce lieu, les amoureux d'art passeront leur journée à aller des peintures aux photos et à l'artisanat en pierre ou en bois.

Chaque voyageur espère toucher du doigt l'histoire et ressentir le passé glorieux de la Chine. Certains le font en capturant des instants sur leurs photos de sculptures d'hommes et d'animaux. Certains se surprendraient à embrasser le dragon de pierre si la timidité ne les retenait pas. Beaucoup de visiteurs tentent de faire revivre un peu du passé en essayant des parures traditionnelles colorées. Il y a des habits pour les enfants comme pour les adultes. Quelques touristes rient?par exemple lors qu'un touriste basané essaie une parure antique, prend une pose comique derrière l'immense bureau imposant et d'une voix forte imite Bao Gong, le fameux « Juge vertueux » du passé. La seule chose qui manquait à la scène était une petite lune blanche au sommet de son crâne!

Parmi les scènes mêlant les personnages légendaires improvisées par des acteurs dans les différents coins des parcs d'attraction, tout est facile d'accès à pied ou en bicyclette. Vous pourrez admirer ces délicieux portraits d'époque dans une cour luxuriante de toute beauté. Même si vos regards sont attirés par les petits groupes de musiciens, ou les acteurs solo, gardez un ?il sur l'énorme paon de pierre sous peine d'être effrayé par sa présence soudaine auprès du lac. Peu importe combien vous tenterez de vous retenir, vous ne parviendrez jamais à ne pas tester les différents en-cas et les boisson fraîches, désaltérantes et si tentantes offertes par d'aimables vendeurs, les restaurants et les maisons de thé. Des effluves enivrants raviront votre nez dans tous les recoins, du poisson savoureux, du porc, des soupes et des plats à la vapeur étant partout vendus à des prix trop bas pour être vrais. Allez-y, respirez!

En quête du dynamisme de la modernitéé Visitez donc la ville prospère de Zhengzhou, incontournable, où la présence de grands magasins, même dans cette région de la Chine, vous rappelle que l'Asie compte un bon nombre d'endroits dignes du titre de "paradis de la mode". Si vous avez besoin de conseils ou d'idées sur la meilleure façon d'améliorer votre style, vous êtes définitivement au bon endroit à Zhengzhou. J'ai eu la chance de tomber sur l'un des nombreux défilés de mode et mes yeux ont été éblouis par la beauté des mannequins qui défilaient sur leurs talons aiguilles. Les spectatrices criaient "Qu'il est mignon!" aux mannequins masculins, et à en juger par les "Ooh" et les "Ahh" des spectateurs de passage sur la place à l'extérieur, ils appréciaient le spectacle, ponctué par de longs et unanimes applaudissements. Après un tel spectacle, il devint aisé de tomber dans le shopping intensif.

A peu de temps en voiture, se trouve le temple de Shaolin, où les plus de cent écoles d'arts martiaux résonnent des coups sourds qui marquent la cadence et des cris de combattants de tous âges à l'entraînement. Vous pouvez vous inscrire pour un jour comme pour plusieurs semaines, ou encore assister aux nombreuses démonstrations. Les mouvements gracieux des disciples répétant les techniques de combat se retrouvent sous de nombreuses formes dans les chorégraphies de la danse classique chinoise. J'ai regardé avec une profonde incrédulité le verre brisé sans être touché, les corps voler haut dans le ciel, et le bois épais devenir fragile comme le papier fin. Les moines en méditation, vêtus dans des couleurs symboliques, semblaient des visions fantômes, d'abord frappantes puis vite évanouies. Ils paraissaient défier le temps et l'espace. Le décor sombre de nombreux temples bouddhistes et taoïstes, avec l'odeur âcre des encens et bougies se consumant, peut être mystique, envoûtante et séduisante. Traverser ces lieux ravira votre odorat, et vos yeux seront surpris à la vue soudaine des statues géantes dont la patine reflète une longue tradition de dévotion.

Je livrais libre cours à mon imagination lorsque je fis halte dans plusieurs maisons de thé pour dresser mes propres comparaisons. De l'infusion du thé aux gorgées et aux légers en-cas, l'on peut apprécier oisivement les cérémonies du lavage et du versage, ou simplement admirer les uniformes ajustés d'un personnel courtois. Le fait que la pratique de la dégustation du thé se répandit sous les dynasties Ming et Qing est connu. Il est vrai également que l'on savoure différentes qualités de thé selon les régions de Chine. Au Henan, vous trouverez certainement un thé dont vous, ou vos grands-parents, n'avez jamais entendu parler auparavant. Outre leur valeur marchande, j'ai découvert que certains thés sont bons pour divers aspects de la santé, et quelle que soit la maladie, il existe un thé pour la soigner. (La Chine Pictorial)

Sur le même sujet Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |