v  Département françaisv Radio Chine Internationale

 
Culture

 
Tourisme

 
Panorama

 
Economie

JO de Beijing
Accueil | Actualité | Dossiers spéciaux | Apprenons le chinois | Radio en ligne | Services | Chine ABC
Beijing a accueilli la première Saison de la culture traditionnelle
2008-12-23 11:27:39 cri
Du 7 au 20 novembre, Beijing a accueilli la première Saison de la culture traditionnelle, une manifestation d'envergure co-organisée par le gouvernement populaire de l'arrondissement de Xuanwu, à Beijing, et par le Groupe pour la diffusion de la culture chinoise à l'étranger. L'événement a remporté un succès inattendu. Pour preuve : le site Internet officiel créé pour l'occasion a enregistré plus de 20 000 visites en une semaine ! C'est comme si un record avait été battu. La culture traditionnelle n'est donc, pas oubliée, elle est toujours appréciée, et surtout du jeune public.

En deux semaines, la Saison de la culture traditionnelle a donné une centaine de représentations d'arts traditionnels pékinois. Et de nombreuses maisons de thé se sont jointes à la manifestation. Ce n'est pas étonnant : dans le vieux Beijing, des petits spectacles comme un dialogue comique, un extrait de l'opéra de Beijing ou encore une ballade sont souvent donnés dans des maisons ou des pavillons de thé, que ce soit pour faire venir les clients ou pour créer une ambiance. Et quel que soit le spectacle, c'est un spectacle traditionnel.

Lors de cet événement, on a procédé selon la tradition. La plupart des spectacles ont eu lieu dans des maisons ou des pavillons de thé connus du public pékinois. On peut en citer quelques-uns : la Maison de thé de Laoshe, celle de Zhang Yiyuan ou encore celle de Yunlong. Notre journaliste s'est rendu à la Maison de thé de Laoshe. Dès son arrivée, il a été séduit par un beau spectacle : un artiste était en train de jouer avec des baguettes sur des bols à thé. Ce qui crée une musique mélodieuse et très agréable.

Lors de la manifestation, les artistes ont proposé toutes sortes d'arts traditionnels. C'était comme un retour dans le passé, qui a attiré l'attention des jeunes. Certains d'entre eux, après leur journée de travail, ont fait venir leurs amis pour qu'ils passent ensemble une ou deux soirées dans une de ces maisons de thé. Ils buvaient alors du thé, ils bavardaient tout en assistant à un spectacle aux couleurs locales. C'est une façon de se divertir qui est aujourd'hui très à la mode. Ecoutons la jeune Li, qui a assisté à un spectacle avec ses amis: « Actuellement, on est submergé par la culture de masse. Mes amis et moi, on est venu ici pour revivre le charme de la culture du vieux Beijing. D'autant plus qu'il y a des plats délicieux à déguster. C'est très agréable. »

Outre ces spectacles, on peut aussi assister à des démonstrations d'art artisanal, comme la création d'une figurine en argile ou d'une peinture à l'encre de Chine. Notre journaliste a assisté à la création d'une oeuvre réalisée avec un stylo en fer brûlant, sur un carton.

D'après son auteur Luo Chengxiang, un vrai génie de cet art, c'est un art très ancien, qui a une histoire longue de plus de deux millénaires. Nous l'écoutons : « On peint, avec un stylo en fer brûlant, des paysages, de l'eau et des montagnes. On dirait qu'on crée une harmonie entre l'eau et le feu... »

La création de figurines en argiles retient aussi l'attention des jeunes. C'est un art traditionnel typique du vieux Beijing. Une jeune femme du nom de Qian met la main à la pâte. Elle nous a confié que le fait de modeler une figurine lui rappelle des souvenirs d'enfance : « Lorsque j'étais enfant, mes parents m'ont acheté des figurines, en guise de jouets. Je ne les avais jamais fait moi-même. Au lieu de les acheter dans une grande surface, je préfère maintenant les concevoir moi-même. Ainsi, je me sens plus à l'aise, plus détendue... »

Ce n'est pas donné à tout le monde de pouvoir être aussi paisible que la jeune Qian. À l'occasion de la Saison de la culture traditionnelle, notre journaliste s'est rendu à la maison de thé de Zhang Yiyuan, où a eu lieu un spectacle de Xiangsheng, c'est-à-dire de dialogues comiques, un spectacle captivant qui a fait venir beaucoup de monde. L'ambiance était donc très chaleureuse.

Le dialogue comique est une forme d'art très ancien, très actuel aussi, puisqu'il parvient toujours à réunir autour de lui d'innombrables spectateurs. Dans la maison de thé Zhang Yiyuan, les comédiens étaient vêtus de longues robes chinoises bleu foncé et ils tenaient un éventail à la main. C'est le genre de tenue typique des dialogues comiques.

Sur scène, les comédiens font preuve de leur talent : ils parlent, imitent, taquinent, et chantent. Ces techniques doivent absolument être maîtrisées par les artistes qui se spécialisent dans le dialogue comique. Quant aux spectateurs, ils s'assoient autour d'une table carrée. Tout en regardant le spectacle, ils dégustent du thé, croquent des graines de pastèques ou mangent un fruit. De temps à autre, ils rient aux éclats grâce aux bons mots prononcés par les acteurs.

Li Zhishun est l'un des comédiens du spectacle. Il nous a confié que, si un art traditionnel comme le Xiangsheng est aujourd'hui très prisé par les jeunes, c'est parce que la technique est bien maîtrisée, et que les représentations sont très variées. En outre, il existe un écart entre le traditionnel et le moderne en terme de culture. Et c'est justement cet écart qui fait naître le dialogue comique. L'art traditionnel est une sorte de mystère qui séduit des jeunes. Li Zhishun : « De nos jours, surtout pour les jeunes, il est difficile de comprendre certaines choses du passé. Alors, quand les gens viennent aux spectacles, chaque numéro est différent, que ce soit dans la forme ou dans le contenu. Cela leur permet de découvrir toujours un peu plus les temps anciens, c'est important pour nos jeunes. »

Ces artistes se sentent concernés par la pérennisation de la culture traditionnelle. De nombreuses personnes se joignent à leurs efforts. Tout de suite, le témoignage de Yang Xinyu, assistant du directeur général de la maison de thé de Laoshe : « La culture pékinoise est le fleuron de la culture traditionnelle chinoise. Elle a beaucoup de qualités. Elle peut même nous guider dans notre vie, nous instruire, et nous permet d'avoir de l'esprit. »

(Yannine)

Commentaire

  • Interviews
  • Information
  • Contactez nous |