La présence du président Hu Jintao au sommet du G20 a été un grand succès selon Yang Jiechi
2009-04-04 16:00:07 cri

Le président chinois Hu Jintao a participé, les Premier et 2 avril à Londres de la Grande-Bretagne, au deuxième sommet financier du G20. Le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi qui l'a accompagné a qualifié de la présence au sommet du président chinois d'un grand succès.

Le président Hu Jintao y a prononcé un important discours intitulé « Coopérons la main dans la main et bravons ensemble vents et marées » et dans lequel il a avancé les mesures concrètes destinées à neutraliser la crise financière internationale. Selon le ministre Yang Jiechi, le discours du président Hu Jintao a joué un rôle majeur pour que le sommet obtienne des résultats pratiques et positifs et a raffermi la confiance de la communauté internationale dans la réponse à la crise financière internationale. Les diverses parties qui partiicpaient à la conférence ont faisant grand cas de ce discours et hautement apprécié les importantes contributions de la Chine à la réussite du sommet. La présence du président Hu Jintao au sommet a atteint l'objectif escompté et a été couronnée du plein succès. Les résultats obtenus peuvent être synthétisés sous les aspects suivants.

Premièrement, la partie chinoise y a exposé ses points de vue pour répondre à la crise financière internationale. Hu Jintao a indiqué que le gouvernement chinois participe activement à la coopération internationale pour neutraliser la crise. Il a réaffirmé que le gouvernement chinois renforcerait les coordinations avec la communauté internationale en ce qui concerne la politique macroéconomique, ferait progresser la réforme du système financier international, sauvegarderait la stabilité du système commercial multinational et contribuerait à la reprise de la croissance de l'économie mondiale.

Deuxièmement, la Chine s'est prononcée sur la réforme du système financier international. Le président Hu a souligné la nécessité de concrétiser les consensus du sommet de Washington et de s'en tenir aux principes de les concrétiser de manière globale, équilibrée, progressive et efficace de sorte que l'ordre financier international évolue dans la direction bien définie d'équité, de justice, de tolérance Cette proposition tout à fait faisable a offert des principes directeurs pour la réforme du système financier international et a fait l'objet d'une attention particulière de diverses parties participant à la conférence.

Troisièmement, Le président Hu Jintao a présenté les dispositions prises par la Chine et les premiers succès obtenus dans la réponse à la crise financière internaitonale. Il a indiqué que les dispositions prises par la Chine correspondaient aux conditions réelles et ont permis de réduire au minimum les impacts défavorables de la crise et d'assurer le développement régulier et relativement rapide de l'économie chinoise. La Chine poursuivra la politique fondamentale d'ouverture sur l'extérieur et la stratégie consistant à créer un contexte de gagnant-gagnant. Ces dispositions ont été positivement appréciées par les diverses parties participantes.

Quatrièmement, le président Hu Jintao a énoncé la claire position de la Chine de lutter contre le protectionnisme et d'attacher de l'importance au développement. Il a invité les divers pays du monde à faire avancer les pourparlers du cycle de Doha pour qu'il aboutisse au plus tôt à des résultats complets et équilibrés. Il a appelé les pays concernés à assouplir les restrictions irrationnelles qu'ils imposent aux exportations des pays en développement et à réduire au minimum les dommages causés par la crise aux dépens des pays en développement en général et des pays les moins développés en particulier. La Chine a réaffirmé son engagement de soutenir les pays en développement faisant preuve d'une attitude active de sauvegarder les intérêts des pays en développement et d'aider ces derniers à neutraliser la crise.Cette position a fait l'objet d'un éloge universel de la part des pays en voie de développement.

Cinquièmement, Les démarches de la délégation chinoise a resserré les liens avec d'autres pays. En marge du sommet, le président Hu Jintao et son homologue américain Barack Obama ont eu leur première entrevue. Les deux parties sont tombées d'accord pour nouer des relations sino-américaines entières, coopératives et positives durant le XXIème siècle et mettre en place le mécanisme de dialogue économique et stratégique Chine-Etats-Unis. Elles sont parvenues en outre à de larges consensus sur l'approfondissement de la coopération mutuellement avantageuse dans divers domaines. Par ailleurs, le président Hu Jintao a rencontré les dirigeants de Russie, du Royaume-uni, de France et d'autres pays. Ils ont procédé de manière approfondie à des échanges de vues sur le renforcement des relations bilatérales, la lutte contre la crise financière internationale, les questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Commentaire